• Une respiration démocratique éphémère

    intox.jpgLaure Déroche a, devant le conseil municipal, qualifié le débat d’orientations budgétaires 2014 de « respiration démocratique au sein de cette assemblée ».

    Madame le Maire aurait-elle enfin pris conscience que ses méthodes, ses choix personnels, ses décisions arbitraires et autoritaires, son sectarisme et sa manière de tenir les séances n’avaient rien de démocratique ?

    Nous aurions pu le penser en entendant cette déclaration.

    Malheureusement, quelques minutes plus tard les faits nous ont prouvé le contraire puisque cette fameuse « respiration démocratique » s’est terminé sur une salve de critiques à l’encontre d’Yves NICOLIN, auxquelles il n’a pas pu répondre, Madame le Maire refusant de lui donner la parole.

    La respiration démocratique n’aura été que de (très) courte durée.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :