• Retour en image sur les commémorations du 11 Novembre 2014

    Le 11 novembre célèbre à la fois l'Armistice du 11 novembre 1918, la Commémoration de la Victoire et de la Paix et l'Hommage à tous les morts pour la France.

    Pour commémorer l'anniversaire de l'armistice de 1918, la journée du 11 novembre fut instituée par la loi du 24 octobre 1922 "journée nationale pour la commémoration de la Victoire et de la Paix".

    Signé le 11 novembre 1918 près de Rethondes, l'armistice mit un terme à la Première Guerre mondiale qui fit plus d'un million de morts et presque six fois plus de blessés et de mutilés parmi les troupes françaises. Malgré l’étendue des destructions, le soulagement fut immense et la joie s’empara de chaque commune.

    Roanne n’a pas échappé à cette guerre meurtrière puisque ce sont 1254 Roannais qui figurent sur le mur du monument aux morts du cimetière de Roanne dont 112 élèves et professeurs de l’actuel lycée Carnot. Pour commémorer le centenaire de la déclaration de guerre, élèves et professeurs ont participé à la construction d’une exposition sur les poilus Roannais. Cette dernière a été présentée lors d’une cérémonie dans les locaux du lycée où des lettres de combattants ayant une attache avec la cité scolaire ont été lues par des élèves.

    Les élus de la Ville de Roanne ont souhaité aussi rendre hommage aux soldats Roannais morts pour la France et mettre en avant le mois d’Août 1914. Cet été de déclaration de guerre, le 98ème régiment d’infanterie en garnison à Roanne était parti dans le village Vosgien de Menil sur Belvitte avec un objectif : stopper l’avancée Allemande. Cette bataille meurtrière fera tomber plus de 4000 soldats sur le champ d’honneur en 3 semaines de combat.

    C’est en 1917, un an avant l’armistice, que le Maire de Roanne offre un drapeau à la commune Vosgienne en hommage aux Roannais morts sur ses terres. Chaque année ce drapeau est porté par un habitant de la commune pour les commémorations du 11 Novembre. Mais pour le centenaire de cette bataille, le Maire de Menil sur Belvitte a souhaité répondre présent à l’invitation d’Yves NICOLIN et de Christian MAISONNEUVE, adjoint en charge des anciens combattants et du service funéraire, pour que le drapeau qui porte la mention « La Ville de Roanne à ses enfants morts pour la patrie » puisse revenir, l’espace d’une matinée de commémoration, flotter dans les airs Roannais.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :