• Réforme des rythmes scolaires : où est la vérité ?

    danger.jpgDepuis plusieurs mois Yves NICOLIN et les élus de Roanne Passionnément dénoncent l’absence de concertation entre les enseignants et la mairie pour la mise en place de la semaine de 4,5 jours dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville.

    Depuis plusieurs mois, Yves NICOLIN et les élus de Roanne Passionnément dénoncent le coût de cette réforme et l’absence de résultat satisfaisant tant pour les élèves que pour les enseignants.

    Tout va très bien, répond Laure Déroche qui n’a pas hésité en début d’année à adresser à l’ensemble du personnel municipal des écoles un courrier purement électoraliste dans lequel elle se félicite du succès de la mise en place de la semaine de 4,5 jours n’hésitant pas à affirmer que d’autres communes s’inspiraient du modèle roannais (pour sans doute regarder ce qu’il ne faut surtout pas faire !!!).

    De son côté le directeur général des services de la Ville de Roanne ne cesse également de s’auto féliciter en pratiquant la méthode du « je vais bien tout va bien ».

    Mais la réalité est bien différente.

    Nombreux sont les parents et les enseignants qui se plaignent des conditions dans laquelle a été appliquée cette réforme. Nombreux sont les parents qui ne mettent plus leurs enfants à l’école maternelle le mercredi matin. Nombreux sont les parents qui dénoncent le rythme des activités périscolaires. La Mairie avait promis des activités tous les jours de la semaine de 15H45 à 16H30… Il n'en est rien… dans le meilleurs des cas les élèves des écoles élémentaires ont une activité par semaine (les 3 autres jours ils vont en garderie) et parfois même une tous les 15 jours.

    Nombreux sont les parents qui considèrent que des activités de pliage ou de découpage pendant plusieurs semaines sont inadaptées aux enfants de CM1 ou de CM2…

    La Municipalité de Laure Déroche réfute en bloc toutes ces critiques considérant que tout va bien… que tout est parfait… qu’elle est la meilleure et que rien ne doit changer.

    Un récent sondage auquel ont répondu 80% des écoles de Roanne et 70 enseignants démontre que :

    • 95% estiment que leurs conditions de travail se sont dégradées depuis la mise en place de la semaine de 4,5 jours
    • 59% estiment que cette réforme est négative pour les enfants
    • 89,5% sont pour un retour à la semaine de 4 jours

    Malgré ces chiffresinquiétants, la Municipalité continue de dire que l’application de la réforme est un succès et que les quelques 500 000€ dépensés pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires l’ont été à bon escient

    La réalité risque bien de rattraper l’équipe de Madame Déroche bien plus préoccupée par la recherche de médailles et de prix en tout genre que par l’intérêt des enfants et des enseignants !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :