• Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu ce mercredi matin son jugement dans l’affaire opposant Yves NICOLIN au Ministère Public. Une relaxe totale a été prononcée par le tribunal qui a entièrement blanchi  Yves NICOLIN et Edmond HOUTA, dirigeant de la société Sphère Publique.

    "Après 5 années d'enquête notamment sur ma vie privée, dans une affaire vieille de 11 ans et suite à une lettre anonyme, outre la prescription et la régularité des marchés qui ont été confirmées, le tribunal a reconnu notre innocence. Je suis heureux de cette décision de justice qui confirme ma totale bonne foi et je remercie tous mes proches, mes élus et les milliers de roannais qui m'ont témoigné de leur soutien et de leur solidarité durant ce qui fut une épreuve pour moi. » conclut Yves NICOLIN

    votre commentaire
  • Aux côtés de Farid Medjani, Président d’Opheor, de son directeur général Marc Patay, de Clotilde Robin, Vice Présidente de Roannais Agglomération en charge de la gérontologie j’ai présenté à la presse le plan engagé par l’office public HLM en direction des personnes âgées. Devant l’obsolescence des résidences Marguerite j’ai demandé à Ophéor d’imaginer un nouveau concept plus moderne, plus adapté aux besoins et aux attentes des aînées et favorisant leur maintien à domicile. Les première résidences baptisées « Sérénité » verront le jour en 2017 à Roanne, sur un terrain de la rue Jean Moulin et à la Pacaudière à proximité de la Maison de Retraite.

    Parallèlement, Opheor engage un important plan de démolition/reconstruction/modernisation des résidences Marguerite existantes. 

    Au total Opheor consacrera plus de 21 millions d’euros en faveur des personnes âgées entre 2104 et 2020.


    votre commentaire
  • 90 caméras sont actuellement en fonctionnement dans différents endroits de la Ville et le déploiement se poursuit. C’est en présence du Préfet de la Loire, du Sous-préfet de l’arrondissement de Roanne, du Procureur de la République, de mes élus en charge de la sécurité Edmond Bourgeon et Lucien Murzi, des officiels et de nombreux Roannais que j’ai inauguré la place d’arme sur laquelle flotte désormais le drapeau tricolore ainsi que ce Centre de Protection Urbain qui constitue le point névralgique de l’ensemble du dispositif de vidéo protection de la Ville.


    Ce dispositif, était attendu par les Roannais, il s’agit d’un engagement de campagne que nous avons concrétisé. Seulement quelques semaines après l’installation des premières caméras, plusieurs auteurs de délits ont pu être identifiés et les auteurs d’une bagarre à l’arme blanche ayant fait un blessé ont été interpelés. Si la vidéoprotection n’est pas une fin en soi elle constitue un outil supplémentaire au service de la sécurité des Roannais.


    votre commentaire
  • Retour sur une semaine médiatique chargée, je tenais à partager avec vous la lettre que j'ai adressé à Bernard CAZENEUVE Ministre de l'intérieur, une article de la voix du nord paru Mercredi et la retransmission télévisée de l'émission C à vous ou j'ai été l'invité d'Anne Sophie LAPIX et de Patrick COHEN.

     

    votre commentaire
  • Depuis quelques jours les domaines viticoles de la Côte Roannaise s’animent avec le début des vendanges. Yves NICOLIN, Député du Roannais, a tenu à se rendre à la rencontre de ces travailleurs saisonniers, venus du Roannais, de la Saône et Loire voire même au delà des frontières Françaises. Le rendez-vous a été pris au Domaine Désormière de Renaison où Eric et Thierry, 4ème génération de viticulteurs se sont investis dans ce métier qu’ils connaissent sur le bout des doigts et qu’ils exercent avec passion. Ils l’ont d’ailleurs fait évoluer tout en conservant certaines méthodes de leurs aînés. La vendange à la main en est une et c’est donc dans une ambiance amicale et travailleuse qu’Yves NICOLIN a accompagné le groupe de 40 personnes qui avait pris possession de la vigne de « Perdrizière » sous un magnifique soleil levant.

    La cuvée de cette année s’annonce comme une future cuvée qualitative grâce à l’ensoleillement de ces dernières semaines et devrait permettre aux vignobles de la Côte Roannaise de continuer à se développer et se faire connaître au delà des frontières de notre département de la Loire.

     

     

     


    votre commentaire