• Quand on ne sait pas… on ne dit pas…

    Quand on ne sait pas… on ne dit pas…

    Dans son interview de mi-mandat publié dans le progrès de ce vendredi Laure Déroche évoque les élections cantonales et indiquant qu'un conseiller général sortant « semble être en difficulté puisque ce n’est sans doute pas pour rien que les présidents du Sénat et du Conseil général se sont déplacés sur son canton pour le soutenir »… Madame Déroche a une nouvelle fois perdu une bonne occasion de se taire.

    En effet si Gérard Larcher, Président du Sénat, est effectivement venu sur le Roannais c’est pour tenir une conférence sur la dépendance. Il a ainsi visité la résidence du Parc du Coteau qui allie foyer-résidence et établissement pour personnes dépendantes sur un même site ce qui est tout à fait remarquable dans notre département. Jamais il n’a été question des élections cantonales.

    Mais au fait, que doit ont penser de la venue de : François Hollande le 24 janvier, d’Arnaud Montebourg le 18 février, de Martine Aubry le 9 mars, de Benoit Hamon le 18 mars, de Pierre Moscovici le 15 mars et de Jean Jack Queyranne le 17 mars , qui eux sont venus dans le seul et unique objectif de soutenir les candidats socialistes aux élections cantonales…

    Sans doute que la gauche est en EXTREME difficulté  si on applique le raisonnement de Madame le Maire !


  • Commentaires

    1
    Robespierre
    Lundi 4 Avril 2011 à 11:22
    Dimanche 27 mars la preuve a été faite que le conseiller général en question était bel et bien en danger.
    Il perd son siège au profit du PS.
    La venue de Gérard Larcher a fait "Plouf !" et n'a pas produit l'effet escompté !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :