• PROJET SECURITE

    Notre Engagement :

    Assurer la sécurité de tous les Roannais
    et de tous les espaces publics

    41% des français (Sondage TNS pour L’association des Maires des Grandes Villes sept 2013) considèrent la sécurité des habitants comme le problème le plus important, dont devra s’occuper leur Maire dans les prochaines années. Cette thématique arrive en seconde position derrière le développement économique qui sera également la priorité d’action de la liste Roanne Passionnément.

    Depuis 2008, alors même que Roanne figurait dans le palmarès des villes les plus sures de France, que la délinquance avait diminué de 52% (par rapport à 2001) et que les premières caméras de vidéo-protection avaient fait leur apparition dans la ville, l’insécurité ne cesse de se développer.

    Les vols, les vols avec violence, les véhicules brulés, les poubelles incendiées, les trafics en tous genres, les dégradations de bâtiments publics et les incivilités se sont multipliés ces dernières années. Aujourd’hui plus d’un Roannais sur 4 dit ressentir un sentiment d’insécurité. Cette situation n’est plus acceptable.

    A plusieurs reprises les élus de Roanne Passionnément ont dénoncé le laxisme et l’incapacité de l’équipe municipale en place à apporter des réponses concrètes aux attentes des Roannais. A plusieurs reprises ces mêmes élus ont demandé à Madame le Maire que les caméras de vidéo protections soient correctement entretenues et que le système soit développé sur d’autres points de la Ville. Par souci de conserver une majorité politique et pour ne pas contrarier certains de ses alliés farouchement opposés à la vidéo protection, Madame le Maire a toujours refusé d’étendre ce système qui, pourtant, a fait ses preuves. Depuis 2008 rien n’a été fait dans ce domaine. Les Caméras existantes ont été installées lors du mandat précédent.

    Nous devons réagir et intervenir et nous faisons : 12 propositions pour assurer la sécurité et la tranquillité de Roanne et des Roannais

    • Tolérance Zéro sur l’ensemble de la Ville

    Une plainte sera systématiquement déposée par la Municipalité lorsqu'une infraction sera commise et constatée à l’encontre de ses personnels, de ses biens mobiliers et immobiliers. Elle se constituera systématiquement partie civile en cas de récidive. Les arrêtés municipaux concernant, notamment la consommation d'alcool et la mendicité sur la voie publique seront scrupuleusement appliqués.

    • Mise en place d’un plan de vidéo protection intelligente

    Depuis 2008 aucune action n’a été entreprise dans ce domaine ce qui laisse de nombreux quartier de la Ville sans surveillance ni protection. Le plan d’implantation sera défini en partenariat avec les riverains, les commerçants, les forces de polices et de gendarmerie, les services de l’Etat et l’ensemble des partenaires publics et privés impliqués. Un poste de Contrôle Sécurité sera créé  pour surveiller, déclencher et coordonner les interventions. Un comité d’éthique chargé de garantir les libertés individuelles sera mis en place. Une formation adapté aux nouveaux mode de  délinquance sera assuré pour les agents en charge de la surveillance. La vidéo-protection sera déployée dans les espaces publics puis dans les parties communes des logements appartenant aux bailleurs sociaux.

    • Création d’une unité de nuit à la Police Municipale

    La majorité des actes de malveillance se produisent en soirée ou durant la première partie de la nuit. Un équipage de Policiers Municipaux sera en charge de cette mission nocturne au sein de la ville. Il œuvrera en étroit partenariat, et en cohérence, avec les équipages de la Police Nationale.

    • Définition de secteurs d’intervention prioritaire

    En matière de sécurité, aucun quartier de la ville de Roanne ne sera délaissé. En partenariat avec les acteurs locaux, des quartiers d’interventions prioritaires seront listés. Ils feront l’objet d’une sécurisation particulière afin d’éradiquer, dans les meilleurs délais, la délinquance chronique qui s’y est installée et banalisée et qui nuit à la sécurité et à la tranquillité de leurs habitants.

    • Armement de la Police Municipale

    Plus de 75% des Policiers Municipaux de France sont dotés d’armes de 4° et 6° catégorie conformément au décret du 24 mars 2000. L’arme est un « outil » de dissuasion. Elle crédibilise considérablement la reconnaissance du Policier Municipal dans son activité. En partenariat avec la Police Nationale, qui assure des missions régaliennes de sécurité, et les Policiers Municipaux, en charge des missions de proximité, l’armement de la Police Municipale sera étudié et adapté à ses nouvelles prérogatives.

    • Sécuriser les transports en commun

    À l’identique de ce qui sera proposé aux commerçants, et également installé dans les services municipaux (cf. ci-dessous), un dispositif électronique sera mis en place, en partenariat avec la direction de la STAR, dans les véhicules dédiés aux transports en commun afin d’alerter discrètement les services de sécurité en cas de problème constaté par le chauffeur.

    • Création d’une unité cynophile

    Les trafics en tout genre se sont considérablement développés et se font désormais au grand jour. Pour protéger les Roannais, notamment les plus jeunes, pour éradiquer ce fléau, et pour protéger les Policiers Municipaux, une Unité Cynophile (brigade canine) sera créée et engagée sur la voie publique quel que soit le quartier.

    • Offrir une seconde chance aux primo délinquants, responsabiliser les enfants et les familles

    La Ville de Roanne, dans le cadre d'infraction mineure, retirera sa plainte lorsque l'auteur du délit acceptera une action de réparation en dédommagement des dégâts et préjudices causés. Conduits en partenariat avec les services de la Justice, les travaux d'intérêt généraux (TIG) permettront de proposer de réelles perspectives d’insertion et offriront la possibilité de prendre conscience de la faute commise. Dès la première sanction d'un mineur, les parents seront convoqués par le Maire ou son représentant pour un rappel à leurs obligations parentales.

    • Le Contrat Intercommunal de Prévention de la Délinquance (CISPD) : Un atout pour le Roannais mal employé

    Le CISPD, pour autant que la ville centre y prenne toute sa place, constitue un outil de coordination de tous les acteurs locaux et nationaux concernés par les questions de délinquance et de sécurité. Le Gouvernement soutenu par l’équipe municipale en place, prévoit une réforme de la justice qui aboutirai à exonérer de peine d’emprisonnement près de 80% des personnes susceptibles d’être condamnées. Même si nous sommes formellement opposés à cette loi nous n’aurons pas d’autre choix que d’en subir les conséquences. C’est pourquoi nous devons, au sein du CISPD, définir une stratégie territoriale qui permettra de renforcer les coopérations entre la police municipale, la police nationale, la gendarmerie, les services de la Justice et tous les acteurs de terrains. Seules les actions ayant un impact significatif et rapide en matière de prévention et de réduction de la délinquance seront financées.

    • Développer un éclairage public économe en énergie mais efficace

    Trop de zones roannaises sont dépourvus d’un éclairage satisfaisant ce qui créé un sentiment d’insécurité et favorise les regroupements et le développement de la délinquance et des incivilités. Un programme de modernisation de l’éclairage public de 2 millions d’euros sera mis en place dès 2014 par le biais d’une décision modificative du budget. Une attention particulière sera portée à l’éclairage public afin d’améliorer la sécurité des riverains tout en veillant à ce qu’il soit économe en énergie.

    • Les Technologies de l’Information et de la Communication au service des commerçants et des services publics

    L'évolution permanente des incivilités chez les commerçants et dans les services publics conduit à un sentiment d'insécurité et un mal être au travail. Ainsi sera-t-il proposé aux commerçants et installé dans les services municipaux un dispositif simple qui permettra d'informer rapidement et discrètement les policiers municipaux d'une incivilité, d'une malveillance, d'un acte délictueux en cours. Des boitiers seront installés chez les commerçants volontaires afin de déclencher une alerte en cas de problème. Ces alertes seront reçues en temps réel au Centre de Surveillance Urbain de la Police Municipale et permettront une arrivée rapide des policiers municipaux pour assister l'auteur de l'appel selon une procédure prédéfinie. Ce dispositif pourrait également être relié au réseau de vidéo surveillance afin que les caméras se positionnent dès réception de l'alerte en direction du lieu où l'appel a été émis.

    • Les Roannais acteurs de la sécurité

    Les Roannais, témoins d'actes de délinquance ou d'incivilité doivent pouvoir alerter, informer, témoigner. Des opérations de type « Voisins vigilants » seront développées. Les Roannais pourront ainsi créer des réseaux d’entraide et de solidarité dans leur quartier pour y rétablir la sécurité qui sera au cœur des réflexions des conseils de quartiers dont le fonctionnement sera réorganisé.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :