• Osez Roanne une unité perdue

    La sécurité a un prix, mais c’est aussi un droit ! Celui de la sécurité après avoir accompli un devoir et s’être acquitté de ses impôts.

    Lors du dernier conseil municipal, les élus du groupe de Laure DEROCHE « Osez Roanne » ont illustré publiquement leurs divergences sur la sécurité à Roanne et le développement de la vidéo protection.

    Après que Lucien MURZI, Conseiller municipal en charge du développement de la vidéo protection, ait présenté le calendrier, le cahier des charges et le budget de cette promesse de campagne faite au Roannais, les élus du groupe Osez Roanne y sont allés individuellement de leur point de vue allant même jusqu’à voter différemment cette délibération !

    Pourtant, la sécurité à Roanne était aussi une promesse de campagne de Laure DEROCHE ! Elle l’avait même écrit clairement dans son projet municipal en page 21 :

    « La sécurité et la tranquillité publique c’est l’affaire de tous » visiblement pas de son équipe « Proposer aux Roannais un plan de vidéo protection… »

     

    Pour Louis GONNELLI ancien adjoint à la sécurité sous la majorité de Laure DEROCHE :

    « Ce dossier est sensible à la fois pour les Français mais aussi pour les Roannais, à la fois sur le sentiment d’insécurité et l’insécurité réelle car, bien souvent, il y a décalage entre la réalité et le ressenti. Le simple rassemblement de jeunes devant un bar en train de fumer une cigarette, tout de suite, nous créons ce sentiment et Roanne n’y échappe pas… Est-ce que Roanne est à feu et à sang, nécessitant autant de caméras ?»

    Pour Marie Hélène RIAMON ancienne première adjointe sous la majorité de Laure DEROCHE :

    « A titre personnel, je voterai contre. Je rejoins l’analyse de Louis GONNELLI…. J’ajouterai Mr Le Maire, comme vous l’aviez indiqué, que nos policiers municipaux étaient en cours de formation pour le port d’arme. Je n’y suis pas favorable. »

    Pour Brigitte DUMOULIN nouvelle conseillère municipale d’opposition :

    « Je vote contre. Madame RIAMON a dit l’essentiel. J’aime bien trop ma liberté pour voter pour votre projet. »

    Après ce débat, Mmes MAESTRACCI, DUMOULIN et RIAMON ont voté contre, Mrs GONNELLI et PAPUT ainsi que Mmes DEROCHE et VIALLE DUTEL se sont abstenus… !!!

    Encore une fois les élus d’Osez Roanne ont fait preuve d’une unité exemplaire dans les divergences et les contradictions, mais une question subsiste tout de même :

    Que ce serait-il passé si Laure DEROCHE et son équipe avaient été élues en Mars dernier ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :