• Notre engagement : Redonner du pouvoir d'achat aux Roannais

    « Nous n’augmenterons pas les impôts. On fera avec ce que l’on aura »avait déclaré Laure Déroche durant la campagne électorale de 2008 ainsi qu’au lendemain de son élection.

    Mais, malgré les promesses de campagne faites de Roannais, l’équipe de Laure Déroche a, en 6 ans augmenté de 5% les taux des impôts communaux privant les ménages de plus de 4 millions d’euros de pouvoir.

    À l’Agglomération les élus socialistes s’en sont également donné à cœur joie en augmentant dès 2009 de 70% les impôts des Roannais.

    Malgré un pacte fiscal imposant la stabilité des taux d’impositions, l’exécutif de Roannais Agglomération a voté une nouvelle hausse de 20% en 2013.

    Les artisans, les commerçants et les entreprises n’ont pas été épargné par ce matraquage fiscal. Les augmentations de CFE ont atteint des niveaux record, la taxe sur les enseignes s’est elle aussi envolée.

    Cette pression fiscale nuit à la consommation, à l’investissement et au développement des entreprises et à la création d’emploi.

    Baisser les impôts : c’est possible. Yves NICOLIN l’a prouvé en diminuant, entre 2001 et 2008 les taux d’impôts de 3%. Dans le même temps la dette de la Ville a été réduite de plus de 14 millions d’euros et de grands équipements (hôpital, centre ancien, ANRU du Parc et du Mayollet, Multiplexe…) ont été créés pour favoriser le dynamisme et l’attractivité de Roanne.

    Un rapport réalisé en 2008 par le Trésorier Municipal mais toujours tenu secret par Laure Déroche saluait la bonne gestion financière de l’équipe d’Yves NICOLIN. Cette bonne gestion a également été reconnu par la Chambre régionale des comptes en 2011. Là encore Laure Déroche qui s’était engagé à rendre public le rapport ne l’a jamais fait !

    Redonner du pouvoir d'achat aux Roannais

    Redonner du pouvoir d’achat aux RoannaisEn matière de fiscalité d’Yves NICOLIN et des candidats de la liste Roanne Passionnément s’engagent à :

    • Baisser de 3% les taux d’impôts communaux dès 2015 ce qui permettra de redonner plus de 4 millions d’euros de pouvoir d’achat aux roannais
    • Étudier une baisse supplémentaire de 1 à 2% durant le mandat si le désengagement de l’État envers la collectivité reste contenu
    • Engager un plan d’économie de la dépense publique

    Ces mesures seront une bouffée d’oxygène aux ménages, relanceront la consommation et participeront à la croissance


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :