• Nos impôts financent le Parti Communiste

    Nos impôts financent le Parti Communiste

    Au début de l’été, une plaquette soi disant touristique intitulée « Roannais Terre d’accueil » a été distribuée dans de nombreuses boites aux lettres de notre agglomération… Grand Roanne Agglomération apparaît en tant que financeur (à hauteur de 2033,20€) et annonceur en faisant la promotion…. du pôle universitaire… Etrange mélange des genres qui cache une véritable supercherie.

    La loi interdit à une collectivité locale (Mairie, Communauté d’agglomération,… ;) de financer directement un parti politique. Pour contourner cette interdiction, le PC a donc décidé d’éditer une plaquette qui a pour unique objet d’assurer la promotion du Parti. En effet sur 12 pages que compte ce document, on note que la promotion du PCF est faite sur la page 1, la page 3, la page 5, les pages 6, 7, 8, et enfin la page 12 !

    A quand un financement du PS, des verts, de l’UMP… et de tous les autres partis politiques ?

    Au moins on sait où vont nos impôts !


  • Commentaires

    1
    Nicolas
    Lundi 14 Septembre 2009 à 15:39
    Je ne veux pas mettre en doute votre article mais si c'est vraiment le cas, cette manipulation risque de ne pas rester longtemps impuni.
    2
    SAID
    Lundi 14 Septembre 2009 à 18:47
    Vous me faites plaisir car cela ne m'avait pas ?app?ais personne ne bougeait.
    On sait maintenant une des raisons de l'augmentation de la taxe communautaire.
    Au PS, on triche entre nous pour les ?ctions internes et on n'oublie pas les petits copains.
    Vive la Transparence. Je suis content de ne pas ?e socialiste.
    3
    Yves THOREZ
    Lundi 14 Septembre 2009 à 18:48
    Ne soyez pas faussement choqu?uisque qu'hier le ministre du budget UMP, Eric Woerth se rendait ?a f? de l'Humanit?tout comme son coll?e du gouvernement Fillon, Monsieur Mitterand avant hier... Vous devriez ?e satisfait. Mais certainement ce commentaire ne sera pas publi? l'instar des m?odes du Parti Communiste.
    4
    kroupitt
    Mercredi 16 Septembre 2009 à 14:09
    Pour rebondir sur un commentaire pr?dent, je ne comprends pas vraiment le rapprochement fait entre la visite de deux Ministres de la R?blique ?a f? de l’Humanit?t le sujet trait?ci (?avoir une subvention allou?par une collectivit?n vue de l'?tion d'une plaquette dans laquelle un parti politique – le Parti Communiste en l’occurrence – serait particuli?ment impliqu?au moins au niveau promotionnel ; ?e sujet, je suis bien incapable de prendre position sur le fond puisque je ne connais personnellement pas cette plaquette).
    Ind?ndamment de pratiques locales ?ntuellement contestables, il me semble tout ?ait l?time, et m? ?eur honneur, que des ministres du gouvernement acceptent d’engager un travail d’explication, d’?anger et de d?ttre avec tous les citoyens, quelle que soit leur « ?quette » politique, ainsi qu’avec leurs repr?ntants ?s, tant que ces ?anges et d?ts s’inscrivent et se prolongent dans le cadre r?blicain.
    Dans un contexte social assez difficile, la d?rche des ministres en question, Messieurs Woerth et Mitterrand pour les nommer, est d’autant plus exemplaire qu’ils ont entrepris d’aller au devant d’un public ?riori peu acquis, voire m? hostile, ?eurs id? ou ?eur engagement politique.
    L??mbre d’?s pr?rent le confort d’audiences partisanes conquises d’avance, cette d?rche refl? une volont?au minimum respectable, de faire vivre les id? dans un champ d?cratique qui n’est ni aseptis?ni uniformis?Ce n’est pas l’avis de tout le monde, et cela est regrettable.
    On ne peut pas reprocher ?os ?s de se d?usser de leurs responsabilit?quand ceux-l?? qui assument leurs convictions et les soumettent ?a critique et au d?t contradictoire sont radicalement interdits de parole par des agitateurs id?ogiquement intol?nts et ?angement coupables en la circonstance d’une censure qu’ils ne cessent par ailleurs de d?ncer ?our de bras !
    A l’heure o?s ?s locaux de gauche se drapent dans les vertus de la d?cratie participative, nous pouvons malheureusement constater que les plus extr?s d’entre eux (qui participent parfois ?a gouvernance de nos villes au sein de coalitions h?roclites) ont une conception toute particuli? de l’expression d?cratique. En une phrase : « Pensez comme nous ou taisez vous ! »
    Dr?d’id?que celle de vouloir b?lonner ou exclure ses opposants pour imposer son point de vue... une id?qui semble malheureusement en vogue dans quelques municipalit?de gauche ! Faut-il ?e en manque d’arguments cr?bles, de r?sites av?es ou m? de simples certitudes pour en arriver ?e telles extr?t?#8230;
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :