• Maitre Corbeau sur son arbre perché tenait en son bec un fromage?

    Paul PAPUT a l’art et la manière de s’approprier les dossiers des autres, surtout lorsqu’il s’agit de développement économique, mais c’était sans compter sur l’œil vigilant d’Yves NICOLIN. 

    En début de conseil Yves NICOLIN a annoncé que la société B2S allait recruter 40 personnes dans les prochains mois. Rappelons que B2S (ex Transcom) a choisi de venir dans le Roannais, pas parce que la qualité de vie était bonne, mais bel et bien  grâce à l’action d’Yves NICOLIN qui pendant son premier mandat avait aidé à l’installation de cette société.

    A la suite de cette annonce, Yves NICOLIN a souligné qu’en 6 mois de mandats il avait aidé à la création de plus de 200 emplois dans le Roannais, bien plus que sous l’ancienne majorité puisqu’en 6 ans c’est seulement 40 emplois au compteur de la Gauche Roannaise.

    Faisant réagir l’ancien vice-président au développement économique de Roannais Agglomération, Paul PAPUT a essayé de se rattraper à toutes les branches qu’il pouvait, s’inventant même des paternités comme l’implantation de l’usine Calorifloat là encore démarchée et implantée dans le Roannais grâce à l’action d’Yves NICOLIN.

    C’est dans un coup ultime porté à l’encontre de Paul PAPUT que le Maire de Roanne a obtenu enfin le silence du groupe osez Roanne dans le domaine du développement économique.  L’usine Gimaex qui souhaite s’agrandir, voulait se porter acquéreur du terrain voisin. Une rencontre début 2013 avec  Paul PAPUT avait eu lieu, des engagements verbaux avaient été pris, et devaient être officialisés par un écrit.

    Yves NICOLIN nouveau président de Roannais Agglomération a été contacté par le dirigeant de l’entreprise qui a formulé la même demande, action - réaction le dossier avance, l’usine va pouvoir s’agrandir et créer des emplois.

    Mais que s’est-il passé entre 2013 et 2014 ?

    Rien du tout !!! Paul PAPUT n’a jamais formalisé par écrit ses engagements à Gimaex malgré plusieurs relances de l’entreprise.

    Le Corbeau, honteux et confus, Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :