• Le « mieux vivre ensemble ! »

    Le « mieux vivre ensemble ! »

    Cette expression est très largement utilisée par Madame le Maire qui fait, parait-il du « Mieux Vivre Ensemble » le fil rouge de son action municipale.

    Mais le mieux vivre ensemble ne devrait il pas commencer par « le mieux travailler ensemble ? ». Avec la Mairie de Roanne et ses quelques 650 agents, Madame le Maire et son équipe ont un terrain propice pour mettre en application leur beaux discours et permettre à chacun de travailler dans la sérénité.

    Manifestement cette politique est un véritable échec puisque lors du conseil municipal du 14 février 2011, Madame TRAMBOUZE a fait la lecture du  compte rendu officiel du Comité d’Hygiène et Sécurité qui dénonce les conditions de travail imposées aux agents.

    Mal être, souffrance au travail, démotivation, pressions importantes… plus de 8 pages sont consacrées au malaise qui touche l’ensemble des services et des agents quelle que soit leur position hiérarchique. Le médecin du travail, à plusieurs reprises sollicité, ne peut que confirmer cette situation inquiétante contre laquelle la municipalité n’a malheureusement rien à proposer.

    Comment peut-on en arriver à une telle situation alors que la majorité municipale se dit soucieuse des conditions de travail et de la qualité relationnelle entre le personnel et les élus ?

    Pour avoir travaillé pendant plus de 7 ans à leurs côtés nous connaissons les qualités, les compétences, et le professionnalisme du personnel municipal.

    Jamais une situation de tel désarroi et désenchantement n’a été constatée à la Mairie de Roanne !

    Comment la situation a-t-elle pu si vite se dégrader ?

    Il est sans doute déstabilisant pour le personnel en place de voir arriver, à la Ville comme à l’Agglomération, à des postes stratégiques, créés sur mesure des « très » proches de Madame le Maire et des élus socialistes.

    Il est tout aussi déstabilisant de voir les élus de la majorité s’opposer entre eux, se contredire, enchainer les ordres et les contre ordres sans avoir une feuille de route clairement établie.

    Tout cela accentue le sentiment de non-considération et d’état de souffrance de l’ensemble du personnel.

    Madame le Maire n’a pas pu apporter de réponse rassurante sur la situation actuelle et sur d’éventuelles perspectives d’amélioration. Une fois de plus, nous regrettons que les promesses de campagne n’aient été que poudre aux yeux.

    Illusions du copinage ! Illusions de la proximité ? Illusions perdues !!!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :