• L'emploi : la priorité de nos priorités

    Vendredi, Yves NICOLIN et Laure DEROCHE ont répondu favorablement à l’invitation du Centre des Jeunes Dirigeants de Roanne qui organisait un débat sur les actions en matière de développement économique. Pendant près de 2 heures les candidats ont échangé sur leur vision de l’économie Roannaise. Alors que le taux de chômage était historiquement bas en 2008, 7,6%), le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de plus de 63% en 6 ans.

    Au cours des échanges Yves NICOLIN a mis en avant la nécessité de répondre très rapidement aux sollicitations des chefs d’entreprises. Il s’est engagé à apporter une réponse à sollicitation en moins de 10 jours. Pour Yves NICOLIN la collectivité doit aussi anticiper les demandes des entreprises en construisant des bâtiments à vocation économique « en blanc » et en aménagement des zones d’activités afin de répondre dans les meilleurs délais aux demandes des entrepreneurs.

    Aider les entreprises existantes à se maintenir ou à se développer et attirer de nouvelles entreprises sont les objectifs d’Yves NICOLIN et de ses colistiers dont plusieurs connaissent particulièrement bien le monde de l’entreprise puisqu’ils sont salariés ou dirigeants d’entreprises.

    Pour Yves Nicolin il est important de construire une ville plus attractive et plus rayonnante. Les infrastructures, l’accessibilité, l’existence de bâtiments et de terrains disponibles constituent des atouts importants en matière de développement économique mais qui ne sont pas suffisants en eux-mêmes. La présence d’équipements modernes (Multiplexe, Scarabée, Hôpital… ), le rayonnement culturel (théâtre, festival, RTO, …), sportif (Chorale de Roanne, manifestations d’envergure nationale…) et associatif de la commune sont aussi des éléments regardés par les chefs d’entreprises et notamment par ceux qui souhaitent recruter des cadres.  Ainsi, Yves NICOLIN propose qu’un accompagnement global (emploi du conjoint, aide à la recherche de logement, découverte de la Ville,…) soit proposé aux entreprises désireuses de s’implanter à Roanne.

    Yves NICOLIN a également insisté sur la nécessité de créer un locomotive commerciale au cœur de Roanne pour soutenir le commerce de proximité et éviter que cet équipement ne soit créé à la périphérie de Roanne (comme l'a accepté Laure Déroche)  ce qui aurait des conséquences dramatiques pour le commerce de centre-ville. Pour aider le commerce il s’est engagé à revoir les plan de circulation et de stationnement dès 2014.

    Sur ce sujet, les chefs d’entreprises présents au débat se sont émus de la proposition de Laure Déroche de supprimer tout ou partie du stationnement de la place de l’hôtel de Ville qu’elle souhaite refaire.

    Enfin d’importants effort doivent être fait en matière de communication pour changer l’image de Roanne. Des opérations en matière de communication extérieure en faisant connaitre et en assurant la promotion de nos richesses, de nos savoirs faire et de nos compétences notamment en matière économique. Mais également des opérations de communication pour changer l’image de Roanne en réhabilitant les entrées de Ville, et en faisant des Roannais qui habitent à Roanne ou qui se ont quitté notre région ou notre pays  de véritables ambassadeurs de notre territoire.

    En conclusion, Yves NICOLIN a incité les chefs d’entreprises à rejoindre les listes des candidats aux municipales pour faire entendre leur voix et défendre leurs intérêts.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :