• Flagrant délit de… mensonge

     

    Flagrant délit de… mensonge 

     Le 26 décembre dernier le Progrès consacrait un article à la disparition de l’éco Musée du Roannais provoquée par l’équipe Municipale.

     Yves Nicolin souhaitait intégrer l’éco musée et ses collections dans le cadre de la rénovation du Musée Déchelette… projet abandonné par Laure Déroche « qui justifie cette décision en arguant que la Direction des Affaires Culturelles n’y était pas favorable ».

    Contacté par les journalistes du Progrès, le responsable des musées de la Direction de Affaires culturelles a indiqué qu’il n’avait « pas d’à priori négatif et qu’il attendait le projet scientifique et culturel pour l’étudier ! »

    Une fois de plus, Madame le Maire n’assume pas ses décisions !


  • Commentaires

    1
    olivier
    Jeudi 14 Janvier 2010 à 14:29
    que vont devenir les gens qui travail a l'eco musée.madame le maire critique la droite comme quoi ils fond fermer des usines. madame le maire elle fait quoi avec le personnel de l'eco musée ils vont se retrouvé a pointés a l'anpe madame trouve sa normal .elles prends les gents pour des imbéciles.
    2
    XXL
    Lundi 18 Janvier 2010 à 15:47
    Madame le maire est remarquable pour son absence de courage,chaque fois qu'elle prend une décision impopulaire c'est de la faute des autres ,du moins c'est ce qu'elle espère nous faire "gober"...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :