• Culture : la municipalité impose sa pensée unique

    stop.jpgLa Municipalité qui n’a pas apprécié un article paru dans le journal culturel « La Muse » a décidé unilatéralement de supprimer les insertions publicitaires qu’elle s’était engagée à prendre dans ce magazine.

    A travers cette décision la Municipalité :

    • Entraine la disparition du journal culturel La Muse qui existait depuis 3 ans
    • Prouve une nouvelle fois qu’à Roanne la culture est sous tutelle
    • Censure la liberté d’expression en punissant ceux qui ne pense pas comme elle !

    La démocratie participative devient une démocratie autoritaire. La culture participative devient une culture politiquement orientée.

    Vous aviez dit démocratie participative mais si seulement il y avait simplement démocratie !et donc respect des autres et notamment de ceux qui ne pensent pas comme vous...


  • Commentaires

    1
    Valdimir
    Mardi 3 Juillet 2012 à 09:01
    Ah le bon temps de la pensée unique ou le parti décide de tout, vivement une statue de déroche et riamond en bonnet frigien franchissant les barricades de l'incompréhension drapeaux rouge et vert avec armes à la main devant lesquelles les écoliers devront s'incliner  chaque jour
    2
    Un electeur
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 08:58
    Où peut-on trouver plus d\'informations sur cet article ?
    3
    Rick
    Mercredi 4 Juillet 2012 à 10:21
    Il suffit de chercher : la muse sur le web est tout est dit dans ce web magazine
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :