• Combien de fois Bernard JAYOL va-t-il annoncer sa démission du Parti Socialiste ?

    Bernard JAYOL  aime endosser le costume de Robin des Bois et n’hésite pas à avancer un désaccord avec la politique gouvernementale, qu’il a défendue et soutenue,  pour  justifier cette nouvelle démission. En 2012, il voulait démissionner en faveur de la cause du non cumul des mandats à l’époque où Laure DEROCHE voulait, si elle était élue, cumuler son mandat de Maire à celui de Député. En 1991 il avait pris ses distances parce qu’il était en désaccord avec la politique gouvernementale socialiste concernant Giat industries. L’argument développé aujourd’hui pourrait plaire aux centaines de milliers de Français qui voient leurs impôts augmenter considérablement, aux centaines de milliers de demandeurs d’emplois qui voient les chiffres du chômage s’accroitrent de mois en mois, si cette démission n’était pas la cause d’une contrariété et d’une revendication personnelle suite à l’annonce de la suppression des départements. Elu depuis 1988 au conseil général, quel est son bilan ? Lui qui a toujours voté contre les projets et les budgets proposés par l’exécutif.

     

    Et si les ténors du PS ne voyaient plus en lui l’homme soutenant le non cumul des mandats et garant de la chambre de l’éthique qu’il incarnait en 2012 ? Et si son combat contre la candidature de Laure DEROCHE aux législatives de 2012 l’avait affaibli ? Et si « sa suffisance Riorgeoise » avait pris conscience que ses fanfaronnades l’éloignaient un peu plus chaque jour des décisions du PS ?

     

    Comme l’a dit Laure DEROCHE en 2012 : « Qu’il quitte le PS tout le monde s’en fout ! »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :