• Centre Ville de Roanne… En route vers la désertification

    La municipalité a récemment lancé une étude de circulation sur le centre ville. Le cahier des charges est très clair :

     

    • Suppression totale du trafic de transit
    • Suppression totale du trafic entre les quartiers
    • Même le nœud de transports en commun situé devant l’hôtel de ville pourrait être déplacé !

    Mais soyons rassurés : l’équipe municipale fait tout ce qu’elle peut pour défendre le commerce de centre ville !


    3 commentaires
  • Voitures ventouses : faux débat !

    Dans le Roanne Notre Ville du mois de juin, la majorité Municipale défend le projet cœur de cité en écrivant noir sur blanc «  les études démontrent que le stationnement dans le centre ville de Roanne est d’abord confronté à un problème de rotation : des voitures « ventouses » occupent des places sur la durée et empêchent les clients de se garer ».

    Si les élus de la majorité municipale avaient réellement pris connaissance des études, il n’auraient jamais écrit ça puisque l’étude de stationnement, si chère à madame le Maire (et à nos impôts) indique très clairement que le taux de voiture ventouse varie de 1,3% à 2% en fonction du jour de la semaine !

    Quand on ne sait pas… on ne dit pas !


    1 commentaire
  • On nous dit pas tout !

    Le 9 juin dernier, le comité syndical du SYEPAR, présidé par Beranrd JAYOL a voté le schéma d’urbanisme commercial qui ouvre ainsi la porte à la création d’une retail park d’un village de marques et de bien plus encore.

    Ce schéma prévoit très clairement :

    • L’implantation en centre ville de Roanne d’un village de marques d’une surface de 10 000m² avec une orientation moyen/haut de gamme. Le document précise  que ce projet est en cohérence avec l’histoire du textile roannais et la nature du commerce de centre ville. Ce concept permet de coupler commerce et innovation et est porteur de retombées économiques locales. Le document évoque aussi la reconfiguration de l’espace Saint Louis et la valorisation des halles Diderot !
    • La réalisation d’un Retail Park de 10 000m² à Riorges au positionnement clairement arrêté d’entrée et moyenne gammes (en équipement de la personne et de la maison)
    • La création d’un espace culturel, jeux vidéo et informatique au sein de la galerie marchande de Leclerc
    • La réalisation de 5 000m² supplémentaires sur la zone de Mably et un renforcement de la galerie marchande de Carrefour

    Quelle place va-t-il rester au commerce de centre ville et de proximité ?
    La question est posée…


    6 commentaires
  • 600 à 800 roannais manifestent contre le projet Cœur de Cité

    Pour défendre leurs emplois, leurs commerces ou tout simplement l’attractivité du centre ville de Roanne, entre 600 et 800 Roannais sont descendus dans la rue pour exprimer leur inquiétude de voir se concrétiser le projet Cœur de Cité qui prévoit la suppression de plusieurs centaines de places de parking en centre ville. Soutenus par les passants et les commerçants qui ne pouvaient fermer leur boutique, c’est dans une ambiance bon enfant et dans le respect de chacun que le cortège s’est rassemblé sur la place de l’hôtel de Ville.

    Et si la démocratie participative si chère à nos élus consistait à écouter le message de la rue ?

    L’équipe de Laure Déroche qui ne cesse de donner des leçons de respect, d’écoute, de tolérance, de transparence, d’ouverture n’a pas fait ce choix !

    Dans un communiqué Madame le Maire, qui a préféré fuir Roanne plutôt que d’affronter la réalité, a publiquement méprisé les 800 roannais qui ont manifesté en les qualifiant de « jusqu’au boutistes » et en indiquant qu’ils étaient les auteurs d’une « agitation disproportionnée » ! Que pense-t-elle des 10 000 signataires de la pétition contre le projet ?

    Laure Déroche et son équipe s’enferment dans leur  entêtement et stigmatisent tous ceux qui peuvent avoir une idée différente de la leur.

     

    Non Laure Déroche n’est pas le Maire de TOUS les Roannais comme elle l’affirme, manifestement à tort, lors de ses interventions publiques !


    10 commentaires
  • A vous de juger !

    Découvrez le tract diffusé par les élus de l'équipe de Laure Déroche aux Roannais venus assister à la réunion publique "Coeur de Cité" qui s'est tenue ce lundi en mairie de Roanne.

    D'après Louis Gonnelli, adjoint au Maire, ce tract n'avait pour vocation qu'à inciter le public à se positionner en face de l'écran sur lequel était projeté les plans d'aménagement... 


    6 commentaires
  • Un peu contre le village de marques… mais beaucoup Pour!

    Laure Déroche a voté contre le schéma d’urbanisme commercial qui ouvre la porte à l’implantation d’un retail park et d’un village de marques. Nous saluons la décision de Madame le Maire qui malgré ce vote négatif savait pertinemment que le document serait approuvé

    C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a lancé une « étude préalable à l’implantation d’un centre de marques » à Roanne dans laquelle elle demande très clairement « un accompagnement pour définir les conditions de réussite et de localisation d’une telle implantation… Cette étude doit se conclure par des proposition d’implantation [d’un centre de marques] préférentielles chiffrées ».

    Oui vous avez bien compris : devant la presse Laure Déroche vote contre le village de marques mais, en catimini, elle lance une étude pour savoir où implanter ce même village de marques à Roanne !


    1 commentaire
  • Etrange question !

    Dans la presse de ce vendredi 11juin Madame le Maire de Roanne déclare « je m’interroge sur la crédibilité d’une stratégie d’urbanisme commerciale qui ne fait pas l’unanimité ».

    En revanche elle ne s’interroge toujours pas sur la crédibilité du projet Cœur de Cité pour lequel plus de 10 000 roannais ont signé une pétition contre sa réalisation.


    votre commentaire
  • jeudi 17 juin - 10H30 : NON à Coeur de Cité !

    Les commerçants, les professions libérales, les artisans, les riverains et tous ceux qui sont opposés au projet cœur de cité ont à plusieurs reprises rencontrés Madame le Maire pour tenter d’aménager les projet afin de sauver l’activité économique du centre Ville.

    Devant l’entêtement de Laure Déroche, l’absence d’engagements précis et de propositions concrètes et l’impossibilité d’échanger de manière constructive, une manifestation bon enfant au cours de laquelle sera « enterré le commerce Roannais » aura lieu jeudi 17 juin à 10H30 de la place G. Clémenceau (devant le tribunal) à l'hôtel de Ville.

    Roanne Passionnément, qui a demandé en vain le report du projet afin d’en faire un projet consensuel soutient les acteurs économiques, les riverains et tous ceux qui sont opposés à Coeur de Cité.


    1 commentaire
  • Cœur de cité : Mise en application avant les travaux

    Samedi s’est déroulé sur la Place des Promenades le junior bike organisé par Michelin et la ville de Roanne. Cette manifestation a pour but de sensibiliser les plus jeunes aux risques de la route.

    A cette occasion la rue Alsace Lorraine a été mise à 1 voie le long de la Place des Promenades. Voilà une excellente mise en situation, puisque le projet Coeur de Coté prévoit la mise à 1 voie du rond point du Mac Donald jusqu’au Pôle de Loisirs soit l’intégralité de la rue Alsace Lorraine.

    Bien entendu ce que chacun craint et dénonce n’a pas manqué de se produire : embouteillages, klaxon, énervement, pollution, danger !

    Madame le Maire restera-t-elle insensible à ce cas pratique ?


    6 commentaires
  •  Parking rue de la Berge : plus de 100 places supprimées avant la fin de l’année.

    Lors de la réunion publique du 10 mai dernier au cours de laquelle Madame le Maire présentait le projet cœur de cité, elle a répondu aux commerçants, inquiets de la suppression du Parking sauvage situé Rue de la Berge, ne pas savoir à quelle date le stationnement serait interdit pour laisser la place au chantier de l’immeuble qui accueillera les locaux de pôle emploi !

    15 jours après cette déclaration, Laure Déroche propose la vente de ce terrain municipal à une SCI en écrivant noir sur blanc que la Mairie ne sera plus propriétaire de ce terrain à compter du 30 septembre prochain. Le chantier devrait commencer d’ici la fin de l’année.

    Madame le Maire aurait-elle finalisé ce dossier en 15 jours ? Pas du tout puisque le protocole de vente transmis aux élus est daté du 4 mars

    Aurait-elle alors menti aux commerçants le 10 mai dernier…

    Chacun jugera !


    4 commentaires
  • De qui se moque-t-on ? 

    Lors du conseil municipal d’hier soir, Laure DEROCHE, Maire de Roanne, a réaffirmé haut et fort son soutien au commerce de proximité et notamment aux commerçants du centre ville qui expriment depuis plusieurs semaines le souhait de voir le projet « Cœur de Cité » retravaillé en profondeur.

    A ce sujet, Yves NICOLIN a demandé à Madame le Maire de bien vouloir communiquer sa position quant à l’implantation annoncée d’un Retail Park et d’un village de marques sur la ville de Roanne. Après avoir tenté de botter en touche en expliquant que ces sujets ne devaient pas être débattus en conseil municipal mais au sein du SYEPAR ou de l’Agglomération, Laure DEROCHE poussée dans ses retranchements a clairement annoncé son opposition à ce projet, dans l’intérêt du commerce et des commerçants roannais.

    Quelle surprise aujourd’hui de constater que la ville de Roanne a lancé une consultation en vue de faire réaliser une « Etude de potentialité préalable  à l’implantation d’un centre de marques sur le Roannais ».

    Les bureaux d’études avaient jusqu’au 10 mai pour faire part de leur intérêt pour cette mission. Le prestataire retenu pour cette étude sera sélectionné en fonction de la valeur technique de l’offre appréciée à l’aide d’un mémoire technique, de références similaires présentées et du coût demandé à la ville pour réaliser cette étude. 

    « Laure DEROCHE tient un double discours vis-à-vis des commerçants, des riverains ou des élus. Elle adapte ses propos en fonction de ce que ces interlocuteurs ont envie d’entendre. Elle génère de véritables quiproquos l’ensemble des projets mené par la municipalité. Je regrette cette attitude qui au lieu de rassembler les Roannais les divise. 

    Pourquoi n’a-t-elle pas fait état de cette étude lors du conseil municipal d’hier ? je ne me l’explique pas. Qu’a-t-elle à cacher ?

    Dès que j’ai eu connaissance de cette information, j’ai immédiatement écrit à Laure DEROCHE pour qu’elle me transmette le cahier des charges de cette étude.

    Je crains que, comme à son habitude, elle ne réponde pas à mes sollicitations.

    Comme de nombreux roannais, je suis chaque jour un peu plus inquiet pour l’avenir de notre ville. »


    4 commentaires
  • Cœur de cité : combien ça coûte ?

    Bien malin celui qui pourra répondre à cette question.

    En effet, les chiffres circulent et ne se ressemblent pas ! Lors du Conseil Municipal du 3 mai Laure Déroche (qui a tenté de nous faire croire que 12 millions d’ € étaient inférieurs à 11 millions d’ €) a écrit et annoncé que le projet retenu pour la réhabilitation du centre ville s’élevait à 12 215 249,68€.

    2 jours plus tard alors que se tenait la commission « Voirie, Déplacement-Accessibilité »  le coût du projet retenu était annoncé à 12 034 905,48€ TTC !

    Que s’est t il passé en moins de 48 heures pour justifier une différence de près de 180 000€ ??? Personne ne le sait… pas même Madame le Maire et ses élus.


    votre commentaire
  • Cœur de cité : Démobilisation générale de la majorité qui ne travaille pas !

    Le 5 mai dernier Christian PRAT, adjoint en charge de la voirie, organisait une commission « Voirie, Déplacement-Accessibilité » ayant pour ordre du jour LE projet du mandat : Aménagements cœur de cité et Plan de circulation.

    Compte tenu de l’importance du sujet, la convocation est partie dès le 8 mars auprès des élus concernés : Saïd Ayachi (adjoint fantôme à l’urbanisme), Louis Gonnelli (adjoint à la tranquillité publique), Norbert Gippon (conseiller municipal), Marie Hélène RIAMON (adjointe en charge des finances, du développement durable, de l’urbanisme, de l’hôpital,  de la région, du grand Roanne et de la roannaise de l’eau), Annie Fassollette (une des adjointe en charge du social), Antoine Gerdaoui (groupe Roanne passionnément) et Christian Maisonneuve (groupe Roanne Passionnément).

    Le jour J seuls 3 élus étaient présents : Christian Prat (c’est la moindre des choses : il préside la commission), Antoine Gerdaoui et Christian Maisonneuve !

    Bilan :   - Elu de la majorité : 1 présent sur 6
                - Elus de l’opposition : 2 présents sur 2

    Voilà tout l’intérêt que portent les élus de la majorité au projet Cœur de Cité qui va couter près de 12 M€ aux Roannais !


    1 commentaire
  • Cœur de cité : Position des élus de Roanne Passionnément

    Le groupe des élus de Roanne Passionnément ne s’oppose pas à la rénovation des rues piétonnes, de la place du Marché et de la Place des Promenades. Conscient de l’enjeux économique que revêt un tel projet et du facteur d’attractivité qu’il peut engendrer pour notre centre ville les élus soutiennent la volonté de la municipalité d’engager des travaux de rénovation, de modernisation et d’embellissement sur ce secteur ô combien important de Roanne.

    Certains diront même qu’Yves NICOLIN avait un projet similaire : c’est vrai ! et qu’il souhaitait lui aussi supprimer des places de stationnement : c’est également vrai. Néanmoins, avant d’engager toute suppression de places de stationnement, Yves NICOLIN avait le projet d’étendre le parking Charles de Gaulle afin de conserver une capacité de stationnement en centre Ville. Il n’était en aucun cas question de supprimer tout le trafic automobile du centre Ville.

    Aussi devant le mouvement d’opinion suscité par les commerçants, les riverains et les Roannais en général qui s’inquiètent légitimement de voir disparaître le stationnement, Yves NICOLIN a officiellement écrit à Laure déroche pour lui demander de prendre le temps de la réflexion en intégrant les demandes des commerçants et donc de repousser le choix du projet à une autre date.

    Fin de non recevoir… Madame le Maire s’estimant fière et satisfaite de la concertation qui a été faite n’a pas souhaité donner suite !


    6 commentaires
  • Coeur de Cité : Morceaux choisis

    Durant le conseil municipal du 3 mai, nous avons assisté à un florilège de belles phrases concernant le projet cœur de cité.

    Paul Paput, adjoint au commerce, a déclaré : «  ce projet est un véritable travail d’échanges et de dialogues avec les commerçants »
    Christian Prat, adjoint à la Voirie « ce projet est un grand projet »
    Laure Déroche «  en matière de concertation on est allé au plus loin de ce que l’on pouvait faire »
    Laure Déroche
    toujours, « Je ne souhaite pas qu’on réduise ce projet à un problème de stationnement »
    Saïd Ayachi, adjoint à l’urbanisme…. n’a pas dû se sentir concerné par le projet puisqu’il n’a absolument rien dit !
    Marie Hélène RIamon
    , Vice-Adjointe à l’urbanisme, « nous sommes acculés à rénover les rue piétonnes »


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique