• mhr.jpgJusqu’où ira la manipulation des conseils de quartiers ?

    Depuis leur création les conseils de quartiers constituent de sérieux alibis à la municipalité qui n’hésite pas à se réfugier derrière eux pour ne pas assumer les décisions qu’elle prend seule !.

    Cœur de cité : c’est le conseil de quartier qui a décidé
    Plan de stationnement : ce sont les conseils de quartiers qui l’ont voulu
    Plan de circultaion : on a répondu à une demande des conseils de quartiers
    P
    istes cyclable en dépit du bon sens : cela a été concerté avec les conseils de quartiers
    etc etc…

    Dernière trouvaille en date : la charte de fonctionnement des conseil de quartier. 9 pages de pur bonheur dans lesquelles on trouve des recommandations aussi importantes que :

    • "le conseil de quartier intervient dans tout domaine susceptible de concerner le territoire de son quartier"
    • "le conseil de quartier respecte le principe de laïcité"
    • "les règles élémentaires de politesse et de courtoisie s’appliquent à l’usage du courrier électronique"
    • "les membres du conseil de quartiers doivent laisser parler ceux qui souhaitent s’exprimer, ne pas leur couper la parole"
    • etc etc

    Et pour mieux faire passer la pilule, la Municipalité explique que cette charte est le résultat d’une co-construction entre les Conseils de quartiers et la Ville de Roanne. Les conseillers de quartiers ont ressenti le besoin de créer une charte a précisé un adjoint…

    Une fois de plus les conseils de quartiers ont bon dos puisque cette charte n’a jamais été travaillée avec les conseillers de quartiers et il y a fort à parier qu’ils n’ont jamais ressenti le besoin de créer cette charte qui leur est imposée par la Mairie.

    Avant de la faire approuver par le conseil municipal Yves NICOLIN a donc demandé à ce que cette charte soit présentée à chaque conseil de quartier pour que chaque conseiller puisse en prendre connaissance.

    NON a répondu Madame le Maire en ajoutant sans sourciller « cette charte a été présentée donc on la vote ».

    La démocratie participative, la concertation et le mieux vivre ensemble ont laissé place une nouvelle fois au mensonge à l’autoritarisme et à l’exercice du pouvoir solitaire de Mme Déroche


    3 commentaires
  • Pragmatisme ou sectarisme ?

    DCDM59CAF3FD3PCARV7A44CA0D8XJECAVK1KGMCAFZ9O6KCA37SEEGCA5MAZ92CA08E223CA6DXHF3CAH6VY65CAIFI5JOCAH0B3Qès son arrivée à la Mairie de Roanne, Laure Déroche avait souhaité réduire de 10 millions d’euros à 3 millions d’euros le montant de la ligne de trésorerie que le Maire pouvait ouvrir seul sans passer devant le conseil Municipal.

    Le principal argument était le soi disant manque de transparence financière d’Yves NICOLIN.

    4 ans après son élection, Laure Déroche a décidé de faire marche arrière, et reporte le montant de la ligne de trésorerie qu’elle peut ouvrir seule sans passer devant le conseil municipal de 3 millions d’euros à 10 millions d’euros.

    Yves Nicolin lui a gentillement fait remarquer qu’elle faisait exactement ce qu’elle lui avait reproché ! Laure Déroche a répondu qu’elle faisait preuve de pragmatisme face aux marchés financiers….

    Comme par magie ce qui était de l’opacité financière s’est transformé en pragmatisme… ou peut être que ce qui était de la compétence s’est transformée en incompétence.

    Chacun jugera 


    1 commentaire
  • Manifestations municipales : l’opposition évincée

    VignMaria2gd.jpgOn n’est jamais si bien qu’entre amis !

    C’est ce que pensent les élus de la majorité municipale qui refusent régulièrement d’inviter les élus du groupe d’opposition Roanne Passionnément aux manifestations organisées par la Mairie.

    Ces méthodes, dignes de régimes totalitaires, sont en parfaite contradiction avec la charte des valeurs signés par les élus PS dès leur arrivée en 2008, date à laquelle ils avaient promis une gauche « tolérante, accueillante et ouverte ». A l’inverse nous avons une gauche sectaire, repliée sur elle-même et fermée aux principes de base de la démocratie !

    Dernier exemple en date l’inauguration de l’antenne roannaise de la ligue de l’enseignement dans des locaux de l’ex école de la Livatte mis à disposition par la Mairie.

     A en croire les photos publiées  la carte du PS était exigée pour pouvoir rentrer !


    votre commentaire
  • Ostracisme, sectarisme et autoritarisme

    honteux_612x459Lors du conseil municipal du 20 décembre, Madame le Maire a fait approuver le compte rendu de la séance du 10 octobre qui, chacun s’en souvient, a duré plus de 5 heures !

    Ce compte rendu n’a jamais été transmis officiellement aux élus d’opposition et le secrétaire de séance ne l’a eu que le 14 décembre, ce qui lui laissait peu de temps pour le relire et demander d’éventuelles corrections.

    Dans ces conditions, les élus du Groupe Roanne Passionnément et Jean François Vial du Groupe Expression Démocrate Indépendante – Participation Citoyenne, ont demandé que l’approbation du  compte rendu soit reportée à une date ultérieure.

    Refus catégorique de Madame le Maire qui a autoritairement fait procéder à son approbation par les seuls élus de sa majorité et ce, sans que le compte rendu soit signé par le secrétaire de séance !


    5 commentaires
  • Ostracisme, sectarisme et autoritarisme 2

    Chonteux_612x459'est au détour d’une des 96 pages du désormais fameux document d’Orientation Budgétaire  (lire articles du 21 décembre) que les élus ont appris que le budget serait voté lors du conseil municipal prévu le 13 février prochain.

    Retenus à Paris par une manifestation humanitaire relative à l’adoption d’enfants en danger, les élus du groupe Roanne Passionnément ont demandé à Madame le Maire de bien vouloir décaler la date du Conseil  Municipal.

    Refus catégorique… Madame le Maire tiendra son conseil municipal sans opposition… Voilà une bonne occasion de ne pas débattre et de raconter une nouvelle fois tout et n’importe quoi… et surtout n’importe quoi !


    1 commentaire
  • 2 poids… 2 mesures !

    Numériser0009.jpgYves Nicolin et Simone Trambouze ont injustement été mis en cause dans le bulletin municipal du mois de juillet. Conformément à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse tous 2 ont demandé un droit de réponse à Madame le Maire par courrier en date du 27 juillet.

    Simone Trambouze a reçu une réponse favorable de Laure Déroche et verra à ce titre son droit de réponse publié dans le prochain bulletin municipal.

    Etonnamment, Yves NICOLIN n’a toujours pas reçu de réponse… Mais est-ce si étonnant que cela ?

    Notons que Roland Devis, Maire de Riorges, s’est montré beaucoup plus démocrate puisqu’il a très rapidement accordé le droit de réponse sollicité par le Député qui avait été également mis en cause dans le bulletin municipal de Riorges.

    C’est, à n’en pas douter, une nouvelle preuve de la transparence et de la démocratie prônées jour après jour par Madame le Maire de Roanne.


    votre commentaire
  • Transparence ???

    cekejeveux.jpgL’équipe Municipale a lancé 3 appels à projets pour permettre à des opérateurs de proposer des projets innovants en matière d’habitat sur d’importantes surfaces de terrains situées rue du Halage, rue Casanova et rue de Bapaume.

    Un comité de sélection composé d’élus et des services municipaux sera chargé d’examiner les propositions des opérateurs et de retenir le lauréat.

    Yves Nicolin a demandé qu’un membre du groupe Roanne Passionnément intègre ce comité de sélection.

    Madame le Maire a catégoriquement refusé en indiquant que seules, elle, Madame Riamon et Madame Maestracci, siégeraient dans ce comité.

    « Est- votre conception de la transparence ? » a demandé Yves NICOLIN.

    « Absolument » a répondu Laure Déroche !

    Chacun appréciera le degré d’opacité des décisions prises par la Municipalité !


    2 commentaires
  •  Quand le sectarisme prend le pas sur la tolérance et la transparence !

    vilon.jpgDécidément Emmanuel Maurin, élu à la Ville de Roanne et conseiller communautaire à Grand Roanne Agglomération n’en finit pas de payer son abstention lors du vote du budget de l’agglomération. considérant que la collectivité n’agissait pas suffisamment dans le domaine de l’environnement.

    Emmanuel Maurin s’est donc vu retiré par Christian Avocat la délégation de conseiller communautaire délégué à l’environnement lui avait été accordée !

    Estimant que cette sanction n’était pas suffisante, le courageux Président de Grand Roanne Agglomération a également retiré la Présidence de la commission environnement à Emmanuel Maurin s’en l’en informer directement.. C’est en recevant l’ordre du jour de la commission que ce dernier a appris qu’il était mis fin à ses fonctions et qu’il serait remplacé alors qu’il avait clairement indiqué ne pas vouloir démissionner.

    Sur demande de Monsieur Avocat, Monsieur Mirabel a présenté sa candidature et a été élu sans majorité absolue puisqu’il n’a récolté que 5 voix sur 11 votants.

    L’alliance électoraliste construite entre les socialistes et les écologistes n’aura été qu’un feu de paille qui, loin d’optimiser l’action des élus, paralyse l’action publique.

    Bien que faisant partie de la même majorité tout les oppose.!


    2 commentaires
  • Education : Le sectarisme refait surface…

    roi.jpgOn pensait la hache de guerre enterrée entre école publique et école privée.. Madame le Maire l’avait ressortie dès son arrivée en interdisant à un instituteur d’une école privée de se rendre dans une école publique pour dispenser des cours de soutien.

    C’est au tour de Grand Roanne Agglomération de faire preuve d’un sectarisme sans nom dans ce domaine.

    En effet, suite au transfert des piscines de Roanne et du Coteau à Grand Roanne Agglomération un courrier a été adressé à tous les directeurs d’écoles primaires (publiques et privées) pour leur indiquer que les frais de déplacement entre l’école et la piscine seraient pris en charge par la commune et l’agglomération.

    Chacun a à peine eu le temps de se réjouir que les écoles publiques et privées soient enfin considérées de la même manière, que Grand Roanne Agglomération a précisé qu’une erreur avait été commise et que seules les écoles publiques pouvaient bénéficier de ce dispositif.

    Belle ouverture d’esprit !

     


    3 commentaires
  • CLa précédente n’avait pas tenu plus de 3 mois… celle-ci n’aura pas résisté plus d’un mois

    Mais, de qui parlons nous ? Des attachées de presse de Madame le Maire bien sûr.

    Arrivée le 1erjuin à la Mairie de Roanne, cette spécialiste de la communication globale d’entreprise et du marketing opérationnel avait été recrutée directement par Laure Déroche pour gérer ses (difficiles) relations avec la presse.

    Cette jeune lyonnaise a fait le choix de cesser sa collaboration avec Laure Déroche ce 30 juin soit à peine un mois après son arrivée.

    Rappelons que la précédente attachée de presse recrutée le 3 janvier n’avait pas souhaité aller au-delà de sa période d’essai !

    A croire qu’à la Mairie de Roanne «  le mal être semble » a remplacé le « bien vivre ensemble » qui n’aura duré que le temps d’un slogan !


    2 commentaires
  • Etrange conception de la démocratie !

    Le 27 mai dernier la municipalité a inauguré l’îlot des Pierrisses qui a bénéficié d’un important programme de résidensialisation qui vise à améliorer le confort des habitants ainsi que l’esthétisme et la fonctionnalité du quartier.

    Ce programme qui s’est récemment achevé a été initié il y a plusieurs années par l’équipe d’Yves NICOLIN alors Maire de Roanne.

    Présent à l’inauguration Madame le Maire a purement et simplement refusé que le Député prenne la parole.

    Rappelons tout de même que la Municipalité a bénéficié d’importantes subventions d’Etat pour réaliser cette opération et que le budget de l’Etat est voté uniquement par les Députés de la Majorité !

    Malgré ses discours enchanteurs et ses leçons de morales récurrentes, Laure Déroche s’enfonce chaque jour un peu plus dans son sectarisme en abandonnant tous les principes républicains.


    1 commentaire
  • On atteint des sommets !

    Alors qu’une position commune de solidarité avait été prise lorsque les élus, quelle que soit leur tendance politique, étaient victimes d’injures, Yves Nicolin s’est ému du fait de voir figurer plusieurs élus (Laure Déroche, Marie Hélène Riamon, Christian Avocat, Alain Guillemant, Dolores Ponramon, Suzy Viboud…) dans le comité de soutien aux manifestants qui avaient tagué des injures et des insultes à son encontre et qui avaient été pris en flagrant délit.

    Dans un signe d’apaisement et après avoir rencontré récemment les responsables syndicaux,  Yves Nicolin a fait le choix de retirer la plainte qu’il avait déposé et a demandé que  les élus signataires de la pétition retire leur signature pour que cette affaire ne prenne  pas une allure politique.

    Madame Ponramon s’est fermement opposé à retirer sa signature et a vigoureusement revendiqué son soutien aux manifestant en déclarant :  "personnellement je ne retirerai pas ma signature parce que je considère que la poursuite des cinq syndicalistes pour des choses à mon sens éthiquement aussi infime constitue une criminalisation des actions collectives"

    Madame Viboud a également défendu cette position pendant Laure Déroche se murait dans le silence.

    Rappelons tout de même que Madame Ponramon vient d’être nommée déléguée départementale de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité… C’est sans doute à ce titre qu’elle soutient  les auteurs d’insultes et d’injures publiques envers un député !! Belle conception de l’égalité !

    D’autres élus de la majorité ont tout de même été voir Yves Nicolin à la fin de la séance pour lui faire part de leur désapprobation avec les positions prises par Madame le Maire et plusieurs de ses élus et pour lui témoigner de leur soutien.


    13 commentaires
  • Trop ou pas assez !

    Chacun se souvient que pendant la campagne, Laure Déroche et ses colistiers n’avaient de cesse de critiquer l’action de l’équipe d’Yves NIcolin qui en faisait top et qui endettait soi disant la Ville.

    Lors du conseil municipal du mois de mai, virage à 180° Madame le Maire et son adjointe Mme Riamon n’ont eu de cesse de dénoncer le fait que pendant 7 ans l’équipe d’Yves Nicolin n’avait rien fait pour les Roannais laissant une ville pratiquement à l’abandon.

    Dans l’excès tout devient risible !


    votre commentaire
  • Sectarisme… la preuve par l’exemple !

    Les 4 et 7 juin 2010 Roland Devis, Maire socialiste de Riorges est intervenu à la demande de Jean Philippe Madani professeur d’histoire géographie et adjoint socialiste au Maire de Roanne dans un cours  d’instruction civique pour expliquer aux « jeunes citoyens le fonctionnement d’une municipalité et le rôle des élus ».

    Yves Nicolin qui a l’habitude de présenter aux élèves sa fonction de Député de la Nation et son rôle tant à l’assemblée nationale qu’au niveau local a fait part (courrier en date du 4 août 2010) à Monsieur Madani de sa disponibilité pour  intervenir auprès de ses élèves.

    A ce jour aucune réponse n’a été apportée.

    L’instruction civique ayant sans doute ses limites que seul le sectarisme peut expliquer, le professeur Madani a donc privé ses élèves de cette intervention pour des raisons purement politiciennes qui n’ont rien à faire dans un établissement d’enseignement et dont la grande majorité des élèves de 6ème se moquent éperdument.

    A n’en pas douter, Monsieur Madani ne manquera pas de donner une nouvelle leçon d’ouverture d’esprit et de démocratie dès qu’il en aura l’occasion


    2 commentaires
  • Une conception des droits de l’Homme très spéciale

     

    En matière des droits de l’Homme, comme sur beaucoup d’autres sujets, il y a ceux qui agitent, qui parlent, qui théorisent et ceux qui agissent… et puis il y a ceux qui disent « faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais ».

    Lors du Conseil Municipal du 20 décembre dernier, la Municipalité a souhaité créer une Commission des droits de l’Homme dont les objectifs sont :

    • d’analyser et de proposer des actions à conduire dans des situations graves et/ou urgentes
    • de promouvoir les initiatives et campagnes de prévention et d’éducation
    • de recueillir des avis ou des propositions sur des projets en lien avec les droits civils, politiques, économiques et sociaux
    • de promouvoir et de restaurer la dignité dans le débat public pour affirmer les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

    Sans remettre en cause le bien fondé de cette commission, les élus de Roanne Passionnément ont dénoncé le fait que le représentant suppléant de la ligue des droits de l’Homme avait, lors des manifestations de l’automne dernier contre la réforme des retraites, appelé les jeunes à la violence et se déclarait prêt à soutenir la violence si celle-ci devait permettre une sortie de la crise.

    Ce message électronique a été largement diffusé, notamment à des élus du conseil municipal de Roanne qui n’ont pas souhaité réagir ni condamner ces propos.

    Mme PONRAMON, chargée de défendre ce dossier, n’a pas non plus remis en cause l’existence de ces écrits, ne les a pas condamnés et a simplement indiqué qu’il s’agissait d’une correspondance privée !

    Drôle de conception des droits de l’homme et de la dignité du débat public !

    Mais après tout pour l’équipe municipale l’essentiel , n'est pas tant les droits de l’Homme que la propagande qu'elle fait autour de cette thématique.


    3 commentaires
  • Transfert de compétences : Pas d’explication devant les Roannais !

    « Nous sommes  main dans la main » et nous « avons la même vision » avec Christian Avocat au sujet du transfert de compétences entre la Ville et l’Agglomération a indiqué Laure Déroche lors du Conseil Municipal. Cette déclaration de façade n’a trompé personne puisque chacun sait que Le Maire de Roanne est à l’origine du blocage de ce dossier compte tenu de ses divergences avec Christian Avocat.


    Tout de même surpris de ces propos, Yves NICOLIN a demandé qu’un point soit fait lors du conseil municipal sur ce sujet.

    Fin de non recevoir  de Madame le Maire qui veut bien évoquer le sujet en catimini dans son bureau mais qui a sèchement indiqué « les roannais seront informés en temps utile  ».

    Il est bien loin le temps de la concertation et de la démocratie participative…


    3 commentaires
  • Art et politique : curieux mélange

    On aurait pu penser ce « collage » avait réalisé par un enfant ! Il en est rien ! Il s'agit bien d'une oeuvre « artistique » qui a trouvé sa pace au sein d'une exposition locale.

    En regardant de plus près vous pourrez constater que cette magnifique bouteille est un produit « développement durable » puisque qu'elle est recouverte des tracts syndicaux ayant pour titre « Nicolin Fossoyeur des retraites » qui ont été massivement jetés pendant les manifestations contre la réforme des retraites.

    Madame le Maire et sa première adjointe qui ne cessent de prôner tolérance, respect, bien vivre ensemble ont bien entendu inauguré en grande pompe cette exposition sans sourciller !


    6 commentaires
  • Un adjoint : sur le fil du rasoir !

    L’équipe de Laure Déroche n’a guère apprécié les agissements de Christian PRAT, adjoint délégué à la voirie. Elle lui reproche notamment la distribution de tracts lors de réunions publiques dédiées à Coeur de Cité ou peut être la gestion approximative d’associations dont il a la responsabilité.

    C’est un véritable tribunal qui semble s’être mis en place puisque chaque élu a du voter pour savoir si oui ou non il fallait retirer la délégation accordée à l’adjoint qui semble en sursis puisque seulement quelques voix ont fait la différence. Il lui serait cependant interdit de signer les courriers

    Lors de son discours d’investiture le 22 mars 2008, Laure Déroche disait vouloir instaurer la « transparence comme pratique politique ». C’est réussi !


    1 commentaire
  • Conseil Municipal d’enfants de Roanne... on ne vous dit pas tout ! 

    Dans le bulletin municipal « Roanne Notre Ville » du mois de septembre pas moins de 5 pages sont consacrées au Conseil Municipal d’Enfants.

    De manière très surprenante rien n’est dit sur la visite des jeunes élus à l’Assemblée nationale le 28 juin. Et pourtant ce sont pas moins de 60 enfants des conseils municipaux d'enfants de Roanne et Commelle Vernay qui ont profité d’une journée à la capitale pour visiter ce haut lieu de la République sous la conduite du député Yves NICOLIN.

    Madame le Maire de Roanne qui avait pourtant imposé sa date s’est décommandée le jour du départ et n’a donc pas participé à cette visite qui restera pour longtemps gravée dans la mémoire des jeunes élus.

    Quand Madame le Maire n’y est pas… on n’en parle pas !


    5 commentaires
  • Les services municipaux sont interdits aux élus d’opposition

    Un élu d’opposition, membre de la commission sécurité, a exprimé le souhait de passer quelques heures avec la police municipale afin mieux appréhender le travail et les missions de ce service essentiel dans notre ville.

    Laure Déroche n’a pas souhaité apporter une suite favorable à cette demande en rappelant que les élus d’opposition ne devaient pas aller dans les services de la Mairie…

    Madame le Maire a sans doute oublié que lorsqu’elle était secrétaire des élus d’opposition au Conseil général elle n’hésitait pas à se rendre dans les services et même dans les manifestations publiques pour représenter les élus de son groupe politique !


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique