• Au nom de la laïcité…

    Au nom de la laïcité…

    coeur de cité.jpgDepuis toujours, quelle que soit l’équipe municipale en place il était de tradition que la Ville de Roanne soit à l’origine des invitations pour les cérémonies religieuses et municipales du 8 mai, de la journée et déportés et du 11 novembre.   

    La commission des droits de l’Homme créée par la Municipalité en 2011 a remis en cause ce principe. En effet, lors d’une récente réunion les associations ont souhaité dissocier le religieux du politique.

    Désormais il est proposé que les cartons d’invitations soient séparés. Les cultes religieux se chargeront des invitations aux cérémonies religieuses.
    Avec quel moyens ? n’est-il pas plus économique qu’un seul et unique carton d’invitation soit réalisé ?

     

    A toute ces questions, Madame Hary, adjointe en charge de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, a répondu que l’on « touchait à un problème de fond (la laïcité) et non pas à un problème économique "!


  • Commentaires

    1
    ILS SONT DEVENUS FOU
    Vendredi 3 Février 2012 à 19:44
    La gauche roannaise (et non la municipâlité) est en train de s'engoufrer dans une voie dangereuse organisée par la commission des TALIBANS (et non des Droits de l'Homme) de Mme PONRAMOND. En effet, depuis des années toute la population qu'elle soit athée ou de confession chrétienne, juive ou autre se retrouvait soit à l'église, soit à la synagogue soit aux monuments aux morts. Il n' y avait aucun problème et c'était fort agréable de rencontrer les autres dans un esprit de receuillement. Mes 2 grands pères ont fait la guerre de 14 et mon oncle y est resté en CHAMPAGNE. Son nom est gravé dans l'église des Minimes. Cette gauche insulte mes aieux, insulte ma foi. Je suis écoeuré par tant de sectarisme et de crétinisme. Mesdames RIAMOND et FASSOLETTE réagissaient vous qui vous dites chrétiennes et tolérantes. Arrêtez cette nouvelle guerre qui commence
    2
    Marc
    Samedi 4 Février 2012 à 08:05
    Personnellement cela ne me gène pas, j'ai des souvenirs contés de mon grand pére à qui les autorités religieuses poussaient à partir à la guerre et bénissait chaque départ au carnage pour protéger leurs acquis et les plaqués. Je ne parle pas de toutes les guerres précédentes ou les autorités religions ont largement participées à envoyer des milliers de personnes au massacre
    3
    Rnest
    Lundi 6 Février 2012 à 15:34
    Monsieur le député je rève du moment où vous reprendrez enfin la mairie et où l'on pourra dire en parlant de vous : "' ce jour là il mata HARY"...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :