• Association : liberté et indépendance remises en cause

    Association : liberté et indépendance remises en cause

    th.jpgLors du Conseil Municipal du 11 octobre, Catherine HARRY, élue en charge de la vie associative, s’est livrée à la lecture d’une délibération visant à approuver les critères généraux d’attribution de subventions aux associations. Ce « document déontologique » comme l’a qualifié Madame HARRY, permet d’apporter, toujours selon l’élue en charge du dossier, « plus d’équité et de transparence » dans l’attribution des subventions aux associations. A croire que tout cela manquait d’équité et de transparence.

    9 critères sont proposés parmi lesquels:

    -Siège social : le siège social (ou une section locale) doit être situé à Roanne… mais une dérogation pourra être attribuée pour les autres associations !!!

    -Durée d’existence : l’association doit justifier d’au moins un an d’existence… mais une dérogation pourra être attribuée pour les associations créées il y a moins d’un an !!!

    -Rayonnement : La municipalité privilégiera les associations qui s’engagent à rechercher, si la nature de leur projet le permet, une participation et une implication les plus larges possibles des habitants de la Ville.
    Selon quels critères ???? cela n’est pas dit !

    Enfin ce fameux document déontologique prévoit que la Municipalité « apportera une attention toute particulière aux associations et aux projets intégrant des priorités qu’elle a définies, qui à son sens participent au bien vivre ensemble »

    Ce dernier critère n’étant absolument pas objectif, on peut craindre une atteinte pure et simple à la liberté et à l’indépendance des associations qui, pour être aidées par la Mairie, devront adopter son idéologie.

    Drôle de déontologie !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :