• Attention, Roanne Passionnément a changé de look:

    vous pouvez retrouver toute les infos sur l'action de l'équipe municipale, notre analyse du paysage politique local en cliquant ici: Roanne Passionnément

     


    2 commentaires
  • Accompagné de Roland Mignard, Adjoint en charge de l’urbanisme, et des services municipaux Yves NICOLIN a reçu ce matin les 3 équipes composées d’urbanistes, d’architectes, de paysagistes et de divers corps de métiers admises à concourir pour le projet de réaménagement des bords de Loire. Les esquisses qui traceront le nouveau visage de ce quartier seront remises au mois de décembre. Une fois le projet retenu viendra la phase de consultation des entreprises puis les travaux qui débuteront dès 2017. La modernisation de notre ville se poursuit !


    votre commentaire
  • Désertification médicale : Yves NICOLIN mobilise l’ARS et reçoit les internes
    La géographie de l'installation des jeunes médecins a beaucoup évolué depuis une dizaine d'années : les territoires de la façade atlantique, le sud et le sud-est de la France ainsi que les grandes agglomérations sont largement plébiscités au détriment de territoire comme le Roannais moins attractifs.
     
    Par ailleurs le numerus clausus des étudiants en médecine, institué en 1970 alors qu'il y avait 8 500 étudiants en médecine, a été levé. Le plus bas niveau d'étudiants a été atteint vers les années 1993 avec 3 500 étudiants. Depuis, il remonte régulièrement jusqu'à atteindre en 2006 le nombre de 6 000. Il a continué à progresser et depuis 2012, il est à peu près stable avec environ 7 500 étudiants en médecine....
     
    On peut penser raisonnablement que la situation devrait s'améliorer dans les années qui viennent mais malgré tout, d'énormes problèmes persistent actuellement, et pour quelques années encore, sur Roanne et son arrondissement, avec des médecins qui font valoir leurs droits à la retraite, à juste titre.
    Forte de ce constat, la Ville de Roanne organise, en collaboration avec le Centre hospitalier, Roannais Agglomération, le Pays Roannais en Rhône-Alpes, Roanne Territoire et la Cci Roanne Loire Nord, une soirée pour les internes sur le thème de l'attractivité médicale.
     
    Les internes du Centre hospitalier, les internes réalisant un stage en médecine libérale, les médecins libéraux maîtres de stage ainsi que les médecins hospitaliers sont invités à cette rencontre à laquelle assistera également l’agence Régionale de Santé.
     
    Cette soirée se déroulera au cours d'un moment convivial qui permettra aux uns et aux autres :
    - d'échanger sur ces problématiques en dehors du contexte de travail
    - d'informer les internes sur l'attractivité du territoire
    - de connaître leurs besoins et éventuellement leurs souhaits d'installation
    - d'identifier des leviers d'action.
     
    Faire venir des médecins sur notre territoire est l'une de nos priorités. Aussi, avec l'Agence Régionale de Santé, nous les accompagnerons dans les meilleures conditions.

    votre commentaire
  • Hier soir au scarabée, se tenait le premier trophée de la Gastronomie. Afin de mettre en valeur la gastronomie, le terroir, les producteurs et les entreprises agroalimentaires de la Loire et de la Haute-Loire, La Tribune – Le Progrès s’est associé à des partenaires publics et privés dont la Ville de Roanne, pour organiser la première édition des Trophées de la gastronomie, des saveurs et des vins de la Loire et de la Haute-Loire.

    Les acteurs de la gastronomie et des vins: chefs, viticulteurs, chefs d’entreprise ou simples gourmands de la région de la Loire et de la Haute-Loire ont répondu à cette première édition.

    Un jury présidé par Patrick Maugé,  Directeur départemental de La Tribune – Le Progrès  et regroupant les représentants du monde culinaire et viticoles, les critiques gastronomiques de La Tribune – Le Progrès  et les représentants des partenaires ont remis 6 trophées dont :

    -              Le Trophée du Produit de l'année remis par GROUPAMA

    -              Le Trophée du Jeune Talent remis par BADOIT

    -              Le Trophée du Restaurateur de l'année remis par Ville de ROANNE – Yves NICOLIN

    a remis ce trophée à Jean-François REURE (dit Max REURE) – Le Petit Prince – Saint Alban les Eaux

    -              Le Trophée de la Production de saveurs remis par la CCI

    -              Le Trophée du Chef cuisinier de l'année remis par NIGAY

    -              Le Trophée du Pâtissier-chocolatier remis par le PROGRES

     

    Les autres trophées ont été remis à des chefs cuisiniers, producteurs, éleveurs, chercheurs, industriels …

    Cette soirée a mis en avant les qualités du terroir de notre territoire et les hommes qui sont les véritables ambassadeurs des métiers de bouche et qui font de Roanne un rendez-vous incontournable pour les bons épicuriens.

     


    votre commentaire
  • Encore un pas de plus pour la sécurité des Roannais. Ce matin accompagné d'Edmond BOURGEON et Lucien MURZI nous avons remis aux policiers municipaux 10 caméras piétons. Véritable outils complémentaire à l'armement et à la vidéo protection, ces caméras serviront à assurer la protection physique juridique des policiers municipaux et des ASVP en cas de contestation.

    Toutes les polices qui en sont dotées ont vu baisser d'une manière significative le nombre des outrages ou autre incivilités à leur encontre. Ces caméras se portent sur la poitrine et filment de jour comme de nuit. Elle détecte les faux documents et la présence d'ADN chimique utilisé dans certains commerces lors d'agressions.


    1 commentaire
  • Aujourd'hui et demain, un colloque international de surveillance réunira à l’IUT de Roanne des spécialistes du monde entier de la surveillance des systèmes mécaniques par des techniques acoustiques et vibratoires.

    Ce colloque contribue au rayonnement international de l’IUT et du laboratoire de recherche et s'inscrit dans les démarches de rayonnement international de Roanne et du Roannais auxquelles nous nous sommes engagés. Dès 09h00 ce matin j'ai eu le plaisir d'accueillir les chercheurs et de lancer les ateliers de travail.


    votre commentaire
  •  

    Après le quartier du Parc des Sports, Yves Nicolin poursuit ses rencontres avec les Roannais et sera présent à la Maison de Services Publics du Mayollet,

    le samedi 17 octobre 2015 entre 9 h 30 et 11 h 30.

    Un temps d’échange et de dialogue privilégié qui a rencontré un fort succès en septembre dernier et qui permettra aux habitants de ce quartier roannais de poser librement leurs questions à Monsieur le Maire.

     

    Comptant sur votre présence.


    votre commentaire
  • En présence du sous-préfet, des chambres consulaires, des syndicats, du Medef, du CJD, de Pôle emploi, de Philippe PERRON, Vice-président en charge du développement économique de Roannais Agglomération, de Dominique BRUYERE et de Clotilde ROBIN, Yves NICOLINa organisé un tour de table sur la situation économique du Roannais suite à liquidation récente de plusieurs entreprises locales.  

    En préambule, le Président de Roannais Agglomération a rappelé tout le travail accompli en 1 an en faveur du développement économique pour Roanne et les Roannais. Depuis mars 2014, les élus de l’agglomération n’ont pas ménagé leurs efforts pour renforcer le positionnement économique du Roannais face au défi de la mutation économique : accompagnement pour la structuration et la diversification des filières stratégiques, soutien à l’innovation et à la création d’emplois, reconstitution de l’offre foncière, accompagnement des entreprises en développement ou en difficulté sur le territoire. Si des succès ont pu être enregistrés (implantation d’ACE et création de 120 emplois), le Roannais s’inscrit dans un contexte national compliqué et  ce même si les chiffres du chômage montrent que notre arrondissement s’en sort moins mal que les autres territoires de la Région Rhône Alpes.

    Pour autant, on ne peut pas se satisfaire de cette situation.

    Notre tissu économique s’appuie sur un socle puissant. Ce ne sont pas moins de 26 500 salariés et 3 000 entreprises qui font vivre le Roannais. Parmi ces entreprises, nous avons des annonces positives avec des projets de développement comme Michelin qui souhaite faire muter l’usine de Roanne vers la fabrication de pneumatiques haut de gamme, Gimaex qui souhaite se développer pour répondre à une demande de plus en plus forte.

    N’oublions pas non plus celles qui se sont installées récemment ou qui ont souhaité s’ancrer sur le territoire : AC Environnement ou encore Refresco et CVS.

    D’autres projets d’implantation sont actuellement en cours mais le travail est long et difficile.

    « Avec mon équipe nous avons conscience des enjeux et de la réalité que vivent les Roannais au quotidien. Nous ne sommes pas fatalistes et nous allons nous battre pour apporter de l’emploi. Le Développement économique reste notre priorité d’action. » Yves NICOLIN

     

     


    votre commentaire
  • Allez c'est parti ! La 13ème édition est lancée.

    Après le succès de la soirée dégustation qui a eu lieu aux Halles Diderot le 28 septembre dernier, le festival continue pendant tout le mois d octobre. Une nouvelle édition à savourer et à déguster sans modération !

    La Ville de Roanne & Les Tables roannaises proposent une soirée de clôture dépaysante et insolite le vendredi 30 octobre à partir de 19h30 (tarif : 35€).

    Plus d'infos :  www.roannetableouverte.com www.facebook.com/RoanneTableOuverte Tel : 04 77 23 20 57


    votre commentaire
  • Rencontre avec deux jeunes Roannais qui aiment Roanne, qui ont la volonté de faire tomber les frontières du Roannais à la méthode « zuckerberg .

    Alexandra DINESCU et Antoine VERMOREL sont deux jeunes Roannais qui, comme de nombreux lycéens, sont partis faire leurs études dans les grandes villes étudiantes une fois le bac en poche. Lors d’une rencontre, ils ont évoqué cette volonté d’abattre les frontières du monde dans ce 21ème siècle à la pointe de la technologie où une seconde suffit pour discuter de visu où que nous soyons dans le monde.

    « En échangeant avec nos anciens camarades de classe, nous avons constaté le manque de lien et de solidarité entre les Roannais d’hier et d’aujourd’hui.  Après le lycée, les jeunes Roannais mènent généralement des études supérieures à Lyon, à Clermont Ferrand, à Paris… certains s’y installent définitivement, d’autres reviennent dans le Roannais et le reste trouve des attaches ailleurs qu’elles soient professionnelles ou affectives. »

    Fort de ce constat, ils ont créé un véritable outil 100% gratuit et 100% Roannais qui permet d’un côté aux Roannais attachés à leur territoire de s’entraider, de communiquer pour faire rayonner Roanne et de l’autre, aux Roannais expatriés de s’informer et de garder contact avec leur terre d’attache.

    Leurs ambitions : recenser un maximum de Roannais d’ici et d’ailleurs qui se retrouvent, qui s’informent et qui échangent.

    Faites comme de nombreux Roannais, Participez au développement de cet outils locale inédit. Retrouvez vos amis, découvrez où ils habitent, leurs professions en cliquant et en vous inscrivant ici : www.lannuaireroannais.fr


    votre commentaire
  • Laure DEROCHE, devenue conseillère en gestion des entreprises et des collectivités et forte de sa solide expérience, a rappelé à Yves NICOLIN lors du dernier conseil municipal combien il était important de ne pas céder aux volontés des entreprises de s’installer sur le terrain de leur choix.

    Avec ces propos, on comprend mieux pourquoi de 2008 à 2014 aucune entreprise ne s’est installée sur la commune de Roanne, excepté une qui a choisi son terrain et le prix d’achat au détriment de l’intérêt général.

    Chez Osez Roanne ça ose tout et c’est à ça qu’on les reconnait.


    votre commentaire
  • Lors du conseil municipal, Laure DEROCHE est intervenue sur la cession d’une parcelle de terrain rue Jean Moulin à un porteur de projet qui souhaite, en partenariat avec Ophéor, y construire des résidences pour personnes âgées nouvelle génération et des logements.

    Après une belle leçon sur la transparence, elle a reproché à Yves NICOLIN de céder la parcelle sans lancer d’appel à projet.

    Cette remarque aurait pu être pertinente si ce terrain n’était pas disponible depuis plusieurs décennies, y compris sous le mandat de Madame DEROCHE. Interrogée par Yves NICOLIN sur la cession des terrains « rue du Moulin Paillasson et celui du boulevard Baron Marais » sans consulter, à des prix anormalement bas, Laure DEROCHE a été prise soudainement d’amnésie et ne se souvenait plus, ou ne voulait visiblement pas se souvenir, d’un passé pourtant pas si loin que ça !

    Chez Osez Roanne ça ose tout même l’amnésie, c’est à ça qu’on les reconnait.


    votre commentaire
  • A Roanne, nous étions habitués aux annonces puis au rétro pédalage des élus socialistes, mais avec les annonces de Jean Luc CHERVIN dans le Progrès de ce dimanche, tout laisse à croire que mensonges et trahisons sont des qualités indispensables pour être élu socialiste en France….

    Retour en image sur les déclarations du Maire de Riorges dans le magasine de sa commune, puis celles qu’il a tenues lors de la conférence de presse du Parti Socialiste dans laquelle il témoigne tout son amour pour la politique de François HOLLANDE :

     

     

     

    SI on reprend :

       -          Acte 1 : Quand Le Maire de Riorges écrit seul l’édito de son magasine, il n’exclut pas une hausse des impôts et des tarifs municipaux pour compenser la baisse des dotations de l’Etat.

    -          Acte 2 : Après un probable rappel à l’ordre, petite séance de rétro pédalage lors d’une conférence de presse en compagnie de ses amis : la hausse d’impôts, ce n’est plus envisageable, Yves NICOLIN et de nombreux élus socialistes font de la récupération politique, ils auraient dû prévoir des hausses d’impôts successives pour anticiper cela.

     

    D’après Jean Luc CHERVIN, à Riorges comme à Roanne, quand les socialistes sont au pouvoir les augmentations d’impôts c’est automatique, ceux qui ne le font pas sont des mauvais gestionnaires. Les élus socialistes qui se sont joints à l’action Nationale des Maires de France samedi dernier apprécieront !


    votre commentaire
  • Madame, Monsieur,

    Après les élections municipales de mars 2014, l'Etat a annoncé une réduction de 30% des dotations accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions auprès des citoyens. Entre 2014 et 2020, cela se traduit par un manque à gagner de 20 millions d'euros pour notre Ville de Roanne et d'une somme similaire pour l’agglomération. C'est colossal !

    Quelle institution, même très bien gérée, pourrait survivre à une telle amputation ? La vie quotidienne de 66 millions de Français, largement liée aux actions de la commune, peut-elle être considérée comme une variable d'ajustement ? Si l'on en reste là, la décision de l'Etat entraînera de graves conséquences sur les investissements, les services publics locaux, les impôts locaux ...

    Logements, crèches, écoles, cantines, centres d'action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets ... Vous ne pouvez être privés des services essentiels qui assurent votre cadre de vie et fondent le lien social, le vivre ensemble, si précieux et si fragile dans notre société.

    A l'instar des milliers de communes de France et d'autant d'élus issus de toutes les sensibilités politiques, regroupés au sein de l’Association des Maires de France et des présidents d'intercommunalités (AMF), je refuse que vous soyez privés des services essentiels qui font votre quotidien.

    C'est pour cela que je m'adresse directement à vous aujourd'hui. Ensemble, nous devons agir.

    Le 19 septembre 2015 une grande journée d'action nationale a été organisée pour dire NON à la baisse inédite et brutale des dotations imposée par le Gouvernement.

    Le 19 septembre l'ensemble des élus de France a fait cause commune!

    Pour être entendus, signez et faites signer« l’Appel du 19 septembre pour les communes de France », sur le site www.change.org .

    Vous trouverez par ailleurs des informations détaillées relatives à notre campagne de mobilisation sur les sites www.jaimemacommune.com et amf.asso.fr. Vous pouvez également nous suivre sur notre fil twitter #jai­memacommune.

    En espérant pouvoir compter sur vous pour cette mobilisation sans précédent partout en France, mon équipe et moi-même restons à votre disposition si vous souhaitez échanger sur ce sujet sur lequel je ne manquerai pas de revenir dans les prochaines semaines.

    Dans cette attente, je vous prie de bien vouloir croire, Madame, Monsieur, en l'assurance de mes meilleurs sentiments.

    Yves NICOLIN


    votre commentaire
  • Alors que Laure Déroche n’a jamais cessé de commenter publiquement (Conseil communautaire, presse, bulletin municipal, réseaux sociaux…)  la convocation en justice d’Yves NICOLIN,

    Alors que Laure Déroche n’a jamais eu de mots assez durs à l’égard d’Yves NICOLIN (« méthodes de voyous », « clientélisme », « omerta »…),

    Alors que Laure Déroche à placardé pendant des mois sur les vitrines du local du Parti Socialiste les titres accrocheurs de la presse mettant en cause Yves NICOLIN,

    Alors que Laure Déroche s’est rendue personnellement au procès le 6 mai dernier  pour soi-disant « informer les Roannais »,

    Alors que Laure Déroche n’a pas hésité à sortir de la salle d’audience pour se faire interviewer à la radio,

    Alors que Laure Déroche a définitivement quitté le tribunal après les réquisitions du procureur sans même attendre les arguments de la défense,

    Alors que Laure Déroche avait pratiquement condamné Yves NICOLIN avant qu’il ne soit jugé,

    Voilà qu’aujourd’hui, alors que le juge a rendu son verdict qui blanchit et innocente Yves NICOLIN,  la même Laure Déroche (qui n’hésite pas à commenter et à interpréter à sa manière les décisions de justice)  reproche à Yves NICOLIN de mélanger sa vie personnelle et sa vie publique.

    Pour Madame Déroche cette affaire relève de la vie privée  d’Yves NICOLIN et non de sa vie publique et il n’a donc pas à communiquer tant à la Mairie qu’à l’Agglomération sur sa relaxe !

    Pour Madame Déroche le lynchage relève de la vie publique mais la relaxe de la vie privée….

    Madame Déroche ne changez rien vous êtes magique !

    Chez Osez Roanne on ose tout et c’est à ça qu’on les reconnaît !


    votre commentaire
  • Le Tribunal correctionnel de Paris a rendu ce mercredi matin son jugement dans l’affaire opposant Yves NICOLIN au Ministère Public. Une relaxe totale a été prononcée par le tribunal qui a entièrement blanchi  Yves NICOLIN et Edmond HOUTA, dirigeant de la société Sphère Publique.

    "Après 5 années d'enquête notamment sur ma vie privée, dans une affaire vieille de 11 ans et suite à une lettre anonyme, outre la prescription et la régularité des marchés qui ont été confirmées, le tribunal a reconnu notre innocence. Je suis heureux de cette décision de justice qui confirme ma totale bonne foi et je remercie tous mes proches, mes élus et les milliers de roannais qui m'ont témoigné de leur soutien et de leur solidarité durant ce qui fut une épreuve pour moi. » conclut Yves NICOLIN

    votre commentaire
  • Aux côtés de Farid Medjani, Président d’Opheor, de son directeur général Marc Patay, de Clotilde Robin, Vice Présidente de Roannais Agglomération en charge de la gérontologie j’ai présenté à la presse le plan engagé par l’office public HLM en direction des personnes âgées. Devant l’obsolescence des résidences Marguerite j’ai demandé à Ophéor d’imaginer un nouveau concept plus moderne, plus adapté aux besoins et aux attentes des aînées et favorisant leur maintien à domicile. Les première résidences baptisées « Sérénité » verront le jour en 2017 à Roanne, sur un terrain de la rue Jean Moulin et à la Pacaudière à proximité de la Maison de Retraite.

    Parallèlement, Opheor engage un important plan de démolition/reconstruction/modernisation des résidences Marguerite existantes. 

    Au total Opheor consacrera plus de 21 millions d’euros en faveur des personnes âgées entre 2104 et 2020.


    votre commentaire
  • 90 caméras sont actuellement en fonctionnement dans différents endroits de la Ville et le déploiement se poursuit. C’est en présence du Préfet de la Loire, du Sous-préfet de l’arrondissement de Roanne, du Procureur de la République, de mes élus en charge de la sécurité Edmond Bourgeon et Lucien Murzi, des officiels et de nombreux Roannais que j’ai inauguré la place d’arme sur laquelle flotte désormais le drapeau tricolore ainsi que ce Centre de Protection Urbain qui constitue le point névralgique de l’ensemble du dispositif de vidéo protection de la Ville.


    Ce dispositif, était attendu par les Roannais, il s’agit d’un engagement de campagne que nous avons concrétisé. Seulement quelques semaines après l’installation des premières caméras, plusieurs auteurs de délits ont pu être identifiés et les auteurs d’une bagarre à l’arme blanche ayant fait un blessé ont été interpelés. Si la vidéoprotection n’est pas une fin en soi elle constitue un outil supplémentaire au service de la sécurité des Roannais.


    votre commentaire
  • Retour sur une semaine médiatique chargée, je tenais à partager avec vous la lettre que j'ai adressé à Bernard CAZENEUVE Ministre de l'intérieur, une article de la voix du nord paru Mercredi et la retransmission télévisée de l'émission C à vous ou j'ai été l'invité d'Anne Sophie LAPIX et de Patrick COHEN.

     

    votre commentaire
  • Depuis quelques jours les domaines viticoles de la Côte Roannaise s’animent avec le début des vendanges. Yves NICOLIN, Député du Roannais, a tenu à se rendre à la rencontre de ces travailleurs saisonniers, venus du Roannais, de la Saône et Loire voire même au delà des frontières Françaises. Le rendez-vous a été pris au Domaine Désormière de Renaison où Eric et Thierry, 4ème génération de viticulteurs se sont investis dans ce métier qu’ils connaissent sur le bout des doigts et qu’ils exercent avec passion. Ils l’ont d’ailleurs fait évoluer tout en conservant certaines méthodes de leurs aînés. La vendange à la main en est une et c’est donc dans une ambiance amicale et travailleuse qu’Yves NICOLIN a accompagné le groupe de 40 personnes qui avait pris possession de la vigne de « Perdrizière » sous un magnifique soleil levant.

    La cuvée de cette année s’annonce comme une future cuvée qualitative grâce à l’ensoleillement de ces dernières semaines et devrait permettre aux vignobles de la Côte Roannaise de continuer à se développer et se faire connaître au delà des frontières de notre département de la Loire.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique