• Actualité

    danger.jpgLaure Déroche est ses amis sont encore et toujours bien plus préoccupés par la polémique stérile que par l’analyse des raisons de leurs historique échec lors des dernières élections municipales.

    En effet, depuis leur arrivée à la Mairie de Roanne Yves NICOLIN et ses adjoints doivent gérer les incompétences, les légèretés et les insuffisance de l’équipe de Laure Déroche. Dernier exemple en date : l’illégal contrat de travail du directeur du théâtre.

    Alors qu’il a été élu Maire le samedi 5 avril, Yves NICOLIN recevait le 8 avril en recommandé avec accusé de réception un courrier du Sous préfet de l’arrondissement de Roanne lui signifiant le caractère illégal du contrat de travail du directeur du théâtre signé par Laure Déroche.

    Dans son courrier le Sous préfet souligne que Madame Déroche a recruté le Directeur du théâtre en signant un arrêté le 7 janvier 2014. Cet arrêté stipule que le contrat de travail du directeur du théâtre commence le 18 novembre 2013. Or il est totalement illégal de recruter un collaborateur de manière rétroactive. La loi impose que la date de l’arrêté ne soit pas postérieur à celle de la prise de fonction.

    En conséquence, le sous préfet demande que l’arrêté portant nomination du directeur du théâtre soit retiré sous peine de voir la ville assignée en justice.

    En outre le sous préfet souligne dans son courrier que Madame Déroche ne lui a jamais transmis les documents qu’il avait pourtant expressément demandés à savoir la délibération créant le poste de directeur du théâtre ainsi que le CV du directeur retenu. En conséquence le sous préfet n’a pas pu vérifier, comme il le devait, l’aptitude de ce dernier a accéder à la catégorie A.

    Aussi, Yves NICOLIN a-t-il reçu le Directeur du théâtre pour lui expliquer la difficile situation juridique dans laquelle il se trouvait et lui notifier qu’il n’avait pas d’autre choix que celui de mettre fin au contrat de travail illégal signé par Madame Déroche. Cependant, afin de permettre au directeur du théâtre de pouvoir se retourner, Yves NICOLIN a accepté de lui signer un contrat de travail jusqu’à la fin du mois de juin avant d’organiser dès le mois de septembre un recrutement en bonne et due forme.

    Pour seule défense et pour masquer ses erreurs Laure Déroche a une nouvelle fois choisi l’attaque, l’agressivité et le mensonge en déclarant dans la presse que « la culture est dans le viseur et M. Nicolin met en avant des arguties juridiques qui n’ont pas lieu d’être pour ne pas garder le directeur ». Laure Déroche déclare « déplorer de tels agissements » et précise « qu’à son arrivée en 2008 elle avait refusé de faire la traque aux fonctionnaires qui ne lui étaient pas favorable ».

    Madame Déroche s’est toujours cru au dessus des lois. Une fois encore elle remet en cause l’analyse juridique du sous préfet de Roanne ce qui est parfaitement inacceptable.

    Rappelons également à Madame Déroche que le directeur du théâtre n’est pas fonctionnaire.

    Rappelons encore à Madame Déroche que c’est bien elle et son amie Suzy Viboud qui ont littéralement mis à la porte, sans aucune raison juridique, la précédente directrice du théâtre en la mettant dans un beau placard de la mairie de Roanne... D’ailleurs ce limogeage est actuellement entre les mains de la justice.

    Rappelons toujours à Madame Déroche que la conservatrice du Musée a quitté ses fonctions suite à une incompatibilité avec la politique culturelle souhaitée par elle et son amie Suzy Viboud… une manière déguisée de mettre à la porte cet agent qui était en place depuis de très nombreuses années…

    Rappelons à nouveau à Madame Déroche qu’elle a aussi placardisé la responsable des finances de la Ville en ne lui confiant aucun travail pendant plusieurs années… là encore ce limogeage est entre les mains de la justice

    Rappelons enfin la mutation forcée d'un autre directeur au service funéraire…

    Nous invitons Madame Déroche a garder son sang froid, à faire preuve de mémoire et d’honnêteté intellectuelle et à analyser les raisons de l’historique défaite du PS aux élections municipales…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :