• A quoi sert le conseil municipal ?

    marianne-baillonnee.jpgUne nouvelle fois, lors du conseil municipal de ce mardi 18 juin la Municipalité a montré le peu d’attachement qu’elle portait au respect des règles élémentaires de démocratie. En effet, sur plusieurs dossiers la Municipalité n’a pas attendu la décision officielle du conseil municipal pour communiquer auprès des structures et organismes concernés.

    1/ il était demandé au conseil municipal de se prononcer sur le versement d’une subvention de 1000€ par la Mairie aux associations recrutant des emplois d’avenir.
    A quoi bon demander l'avis du Conseil municipal puisqu’un courrier est parti depuis plusieurs jours pour informer les associations de cette nouvelle disposition ?

    2/ il était demandé au conseil municipal de se prononcer sur les tarifs de billetterie du théâtre pour la saison 2013/2014
    A quoi bon
    demander l'avis du Conseil municipal puisqu’un courrier daté du 6 juin informait les écoles des nouveaux tarifs applicables à la rentrée 2013 ?

    3/ il était demandé au conseil municipal de se prononcer sur l’évolution des tarifs du musée
    A quoi bon
    demander l'avis du Conseil municipal puisque les nouveaux tarifs du musée étaient visibles sur le site internet de la Ville de Roanne plusieurs jours avant le conseil municipal ?

    4/ il était demandé au conseil municipal de se prononcer sur les tarifs de location des kiosques qui seront installés sur la place des Promenades
    A quoi bon
    demander l'avis du Conseil municipalpuisque la Municipalité a d’ores et déjà recruté un locataire en lui donnant au préalable les conditions et tarifs de location !

    La Municipalité le dit et le redit… la démocratie participative est sa marque de fabrique… Mais les faits prouvent une nouvelle fois le contraire. Le conseil municipal n’est réduit qu’à une simple chambre d’enregistrement des décisions  prises en catimini et déjà publiquement annoncées par la Municipalité qui ne respecte ni les institutions ni les règles élémentaires de démocratie…Interrogé sur ce point Madame le Maire a préféré la dérision afin de ne pas se confronter à la réalité des faits.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :