• A quand la remise du prix de la ville qui a reçu le plus de prix ?

    Trop-c'est-trop.jpgDésavouée sur le plan local, la Municipalité ne cesse de courir après les prix nationaux pensant sans doute acquérir par le haut la crédibilité perdue auprès des Roannais !

    Pour cela l’équipe municipale n’hésite pas à mobiliser du personnel municipal et à financer des cabinets privés pour rédiger des dossiers de candidatures à tous les concours nationaux qui se présentent. Comme le nombre de participants est tellement peu important et comme les jurys essentiellement parisiens ne connaissent pas la situation locale, la Ville de Roanne gagne forcément à tous les coups… ou presque ! On sait désormais où passe l’augmentation d’impôts  infligée au roannais !

    Prix pour l’organisation d’un forum sur la démocratie participative, prix de la communication, prix de ceci, prix de cela et à chaque fois la même autosatisfaction de l’équipe en place !

    La semaine dernière la Ville de Roanne a réussi l’exploit de décrocher le 1er  prix de la santé au travail de la Fonction Publique. Il faut dire que le challenge était dur à relever car parmi les quelques 40 000 collectivités que compte la France, seulement 21 avaient fait le choix de candidater à ce concours dont le jury était composé de 12 structures, associations, et organismes différents !!!

    C’est le projet RESPIRE (Recréons Ensemble un Service Innovant, Réactif et Efficient) qui a été mis à l’honneur. Le communiqué de presse indique que « l’originalité de ce projet réside dans le développement d’une réelle politique de promotion de la santé, visant à valoriser les missions de ces agents, à les protéger et assurer leur mieux être tout en favorisant le dialogue social à tous les échelons. L’autre force principale de RESPIRE réside dans l’implication des Élus et l’important travail de co construction du projet avec les principaux concernés ».

    Voilà pour le discours flatteur mais tellement éloigné de la réalité car il y a fort à parier que Madame le Maire, n’a jamais expliqué pourquoi le projet RESPIRE, a été mis en place.

    Pour le savoir il suffit de reprendre les comptes rendus de réunions internes à la Ville de Roanne qui les uns après les autres font état d’une réelle souffrance au travail ressentie par les agents municipaux, quelle que soit leur position dans l’organigramme. Tous les comptes rendus, les uns après les autres, dénoncent des conditions de travail insatisfaisantes. Tous les comptes rendus, les uns après les autres attribuent ce mal être aux méthodes de management et de travail imposées par la direction et les élus…

    Pour le savoir il suffit également de comptabiliser le nombre d’agents municipaux mis au placard ou tout simplement partis en étant un peu poussés vers la sortie suite aux pressions que l’on exerçait sur eux,

    Pour le savoir il suffit aussi de voir combien de recours ont été déposés par des agents contre la Municipalité au Tribunal Administratif,

    Pour le savoir il suffit encore de se souvenir qu’une plainte pour harcèlement moral a été déposée par un agent, pourtant personnellement recruté par Mme le Maire, et qui a été prié de quitter rapidement la Mairie

    Pour le savoir il suffit enfin de constater que Madame le Maire a dû faire face à une manifestation du personnel municipal, chose qui n’était pas arrivée depuis des décennies !

    Quant à l’implication des élus mise en avant dans le dossier, on peut s’interroger sur la réalité et la sincérité de cette action quand on sait que l’adjointe au personnel s’est vue retirer une partie de ses délégations, quand on sait qu’une des adjointes au social s’est vue retirer ses dossiers les uns après les autres, quand on sait que l’adjoint à l’écologie urbaine s’est vu retirer sa délégation de signature, quand on sait que 3 autres élus de l’équipe de Mme Déroche ont préféré quitter le navire avant qu’il sombre définitivement

    Enfin, le jury a-t-il été  informé que pour construire ce projet la ville a dépensé près de 30 000€ pour financer un cabinet privé ? A-t-il été informé que toutes les actions découlant de ce projet sont à la charge de la Ville ?

    Voilà la Vérité de la situation !

    Une chose est sûre l’attribution de ce prix aura eu le mérite de faire beaucoup rire les agents municipaux… et rien que ça sera sans doute de nature à améliorer leur santé au travail au moins pour quelque temps !


  • Commentaires

    1
    Agent
    Vendredi 25 Octobre 2013 à 07:42
    Je n'en reviens pas je suis moi-même employé à la mairie et tout ce que j'entends dans l'ensemble des services ne correspond pas à un tel prix au contraire je pense que la ville devrait recevoir le prix de la mairie qui procure la plus grande "souffrance au travail" et du plus mauvais "patron" à sa tête. je me demande aussi si cette ville a encore des syndicats???? quelle honte qu'aucun ne réagissent
    2
    JMR
    Lundi 28 Octobre 2013 à 20:21
    Je salue le courage de l'employé de mairie qui ose dénoncer et confirme la véracité de ses propos.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :