• 40

    info.jpg40 !  Près de 40 journalistes chargés de suivre le Président normal sont descendus de l’avion affrété par l’Elysée qui a atterri à Roanne quelques minutes avant celui de François Hollande.

    Rien que ça !


  • Commentaires

    1
    Philippe
    Mardi 8 Octobre 2013 à 18:54
    Lors de la visite présidentielle, aux alentours de 13h00, les gendarmes mobiles réunis devant le restaurant Le Central, ou devait se rendre le président, ont reçus l'ordre d'écarter les spectateurs regroupés devant et ont repoussés tout le monde dans le petit parking de la gare, ainsi que....les artisans taxis en stations devant la gare !!! Nous étions cinq à être retenus au milieu de la foule, encerclés par les gendarmes avec l'impossibilité de regagner nos véhicules. Il a fallu près d'une heure après avoir parlementé avec un sous officier, pour que l'on nous laisse partir et reprendre notre travail, pendant ce temps, certaines courses réservées n'ont pu êtres réalisées, heureusement, des collègues de l'extérieur ont pu nous remplacer. Manifestement, un peu trop de zèle de la part des responsables de la sécurité, merci monsieur le président !!!!!
    2
    Marinela
    Mercredi 9 Octobre 2013 à 10:06
    Effectivement lamentable... en plus comble de l’hypocrisie on va au centrale mais on demande au chef Troisgros de préparer le repas au fait qui paye l'avion des 40 journalistes.... c nous comme si les médias n'avaient pas les moyens, on se croirait au temps de Ben Ali et de sa cour
    3
    LEA
    Mardi 15 Octobre 2013 à 11:43
    Nous devions déposé le courrier du jour, de l'entreprise, dans la boites aux lettres devant la gare, nous avons été refoulés manu militari!!!!!!!! Peur même des enveloppes Hollandouille 1er
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :